Mon roadtrip en Albanie!

Love

Une semaine en Albanie : mes impressions

« Mais tu ne vas quand même pas partir en Albanie? ». « L’Albanie, j’ai adoré, fonce ». Et oui, quand j’ai annoncé à mes proches que je partais en Albanie cet été, les réactions ont été assez mitigées. D’un côté, ceux qui avaient toujours cette vision d’un pays fermé et dangereux encore marqué par les lois dictatoriales. De l’autre, les nouveaux aventuriers qui ont « osé » franchir les frontières du pays des Aigles non sans revenir avec un véritable coup de cœur.
Peu de gens connaissent aujourd’hui cet endroit qui deviendra sûrement dans quelques années la nouvelle perle de l’Adriatique. Et pour cause: le pays a été complétement fermé pendant plus de 50 ans. C’est seulement quelques années après la mort du dictateur Enver Hoxha en 1992 que le premier parti démocrate Albanais vit le jour. Aujourd’hui, l’Albanie (qui ne fait toujours pas partie de l’Europe) est un pays contrasté; tant d’un point de vue sociétal et social que d’un point de vue naturel. Si l’on ressent un véritable dynamisme de la part des nouvelles générations qui envahissent les quartiers branchés de la capitale et s’attèlent à développer le tourisme, l’Albanie reste encore bouleversée par son histoire: taux de chômage élevé, premier demandeur d’asile en France…Malgré tout, le pays regorge d’une diversité naturelle assez extraordinaire. Montagneuse et rurale, l’Albanie c’est aussi sa petite Riviera et ses criques aux eaux turquoises. Des sites archéologiques dignes des plus beaux sites romains mais aussi une gastronomie fine et hors du commun. Si vous avez encore un doute, le budget du voyage sera sûrement le dernier élément pour vous séduire: comptez environ 30/40 euros par jour pour le logement et les restaurants (midi et soir)!
IMG_2440
Souvenir d’Albanie, Gjirokaster

money

Budget

 

Le taux de conversion est 1€ pour 126 LEK. Le tourisme n’étant pas encore développé, les prix sont vraiment très bas. Comptez 5/7 € en moyenne pour un repas au restaurant (plat de poissons, etc…) et 10€ la nuit d’hôtel.

 

logo 10Ce qu’il faut prévoir

 

  • Un bon guide du routard
  • Une bonne crème solaire (il fait très chaud l’été)
  • De l’anti moustique
  • Louer sa voiture à l’avance. Vous pouvez passer par RentalCars. Comptez 350 euros pour une semaine –  assurance comprise
  • Des packs d’eau dans la voiture
  • Acheter une carte avec de la 4G sur place (pour le GPS notamment)
  • Pour ceux qui sont malades en transport, prenez ce qu’il faut avec vous! Les routes sont vraiment dans un piteux état et les balades en voiture pas toujours une partie de plaisir!

 

logo 11

Mon itinéraire en Albanie

 

Je suis restée une petite semaine en Albanie. Si vous souhaitez visiter toute l’Albanie (en partant du Nord) comptez dix jours. Pour ma part, j’ai commencé mon périple à Tirana et suis descendue jusqu’au Sud.

 

logo 12Jour 1: Tirana

A première vue, Tirana n’est  clairement pas la capitale qui fait le plus rêver: grandes avenues en béton héritées du régime communiste, bunkers, fils électriques qui pendent, maisons en ruines… Et pourtant, certains quartiers ont tout de même un petit charme. Je pense au quartier du Blok assez jeune et animé où l’on peut venir siroter un cocktail dans un des nombreux bars branchés (avec mes amies, nous nous sommes arrêtées au Radio Bar – adresse en fin d’article). Je pense à ces ruelles aux maisons colorées, à ses mosquées à l’architecture remarquables… Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire du pays, n’hésitez pas à passer au Bunk’Art (près de la grande place Skanderberg) un ancien Bunker qui retrace l’histoire du régime communiste Albanais allant de 1941 à 1992… Plusieurs salles décrivent les différentes périodes du régime communiste et expliquent comment le parti  était organisé (à l’époque presque 1/3 de la population étaient des espions et il était impossible de passer les frontières). Autres symboles de l’ancien régime la pyramide de Tirana qui fut construite à la gloire de l’ancien dictateur selon les dessins de sa fille avant d’être transformée en siège de la maison de la radio puis d’être abandonnée. Enfin, je ne peux que vous conseiller de vous perdre dans la ville pour visiter également ses marchés de seconde main appelés les Gabi et ses autres petites boutiques traditionnelles. Si vous souhaitez dîner dans un très bon restaurant Albanais, vous trouverez en fin d’article l’adresse du gastro où nous nous sommes arrêtées: un vrai bonheur!
Pour la petite anecdote, sachez que 700 000 bunkers fut construit en Albanie durant le régime d’Enver Hoxha (soit 1 bunker pour 4 habitants….)
IMG_2443
Tirana, Albanie
IMG_2442
Tirana, Albanie

 

logo 12Jour 2: Krujë

Située à 1h de voiture de Tirana, la municipalité de Krujë ne peut que vous séduire! Petites maisons médiévales perdues dans la montagne, ruelles étroites, petits marchands de produits locaux, etc…Une après-midi suffit pour visiter Krujë (peut -être un peu plus si vous souhaitez visiter le château). Si vous avez une petite faim, n’hésitez pas à vous arrêter au panorama hôtel. Ils proposent des plats locaux succulents pour une bouchée de pain!
IMG_2244
Krujë, Albanie
IMG_2222
Krujë, Albanie
IMG_2219
Krujë, Albanie

 

logo 12Jour 3 et 4: Berat

Située à 2h de Krujë en voiture, la ville de Berat est également appelée « la ville aux mille fenêtres« . C’est une des plus vieilles villes d’Albanie! Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, je vous conseille de louer un petit hébergement sur les hauteurs pour pouvoir admirer les illuminations de toutes ces petites fenêtres la nuit tombant. Le lendemain matin, prenez une bonne paire de baskets et aller visiter la forteresse qui offre une vue magnifique sur la ville!
IMG_2270
Berat de nuit, Albanie
IMG_2291
Berat, Albanie
IMG_2258
Berat, Albanie

 

logo 12Jour 5: Vlorë

Après la partie montagneuse, bienvenue dans la partie balnéaire. Vlorë est l’une des plus grandes municipalités portuaires et stations balnéaires d’Albanie. Vous pouvez en profiter pour aller à la plage vous baigner ou demander à faire une balade en catamaran. La demi-journée coûte environ 10 € par personne. Cela vous permet d’aller voir des petites criques plus isolées et de voir des paysages magnifiques.
IMG_2299
Vlorë, Albanie
IMG_2351
Vlorë, Albanie

logo 12Jour 6: Blue Eye National Park | Delvinë

Dans le sud de l’Albanie, à 3h de route de Vlorë, un magnifique parc naturel qui ressemble par certains endroits au Parc National Plivitce en Croatie. Mais par certains endroits seulement. Malgré une eau aux mille et une nuances de vert et de turquoise, le parc se visite très rapidement (40 min) et il y a beaucoup de touristes. Il y est également interdit de se baigner (contrairement aux chutes de Krka par exemple). Comptez 2€ l’entrée par personne (environ).
IMG_2397
Delvinë, Albanie
IMG_2394
Delvinë, Albanie
IMG_2382
Delvinë, Albanie

logo 12Jour 7: Butrint National Park et Sarande

Encore un peu plus au sud, n’hésitez pas à vous arrêter au site archéologique de Butrint. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1992, le site inclut encore un théâtre, des bains romains, une chapelle et une forteresse médiévale. La vue depuis la forteresse est sublime. Comptez une matinée pour tout visiter. Le prix de la visite est à 5€. Après cette balade, n’hésitez pas à aller vous baigner sur les plages de Sarande. Le mieux est de commencer très tôt les visites pour aller vite à Sarande avant l’arrivée de tous les plagistes!
IMG_2407
Butrint National Park, Albanie

logo 12Jour 8: Gjirokastër

Pour remonter à Tirana, nous sommes passées par Gjirojastër. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de tout visiter, mais la vue est juste sublime. D’abord sur toutes les petites maisons situées en hauteur (un peu comme à Berat) mais également sur le château qui est à visiter! Il y a également de nombreuses petites ruelles étroites dans lesquelles on peut flâner!
IMG_2418
Gjirokastër, Albanie

logo 13

Mes bonnes adresses

Resto

Où manger?

Mullixhiu
Adresse: Shetitorja Lasgush Poradeci | Diga e Liqenit Artificial, Tirana 1000, Albanie
Vous cherchez LA meilleure adresse pour diner à Tirana? N’hésitez plus, c’est ici qu’il vaut venir. A peine franchi la porte, on se sent déjà bien dans cette ambiance chaleureuse à la décoration minimaliste. Le personnel est au petit soin (même si un peu débordé le soir où nous sommes venues). Le menu est assez original. Vous commandez en réalité une formule composée d’une dizaine de plats typiquement Albanais: poissons très frais, fromages revisités, … Tout est délicieux. Nous avons également profité de la fin de la soirée pour discuter avec le chef qui a partagé avec passion son expérience en tant que cuisinier. Après plusieurs années à Londres d’abord à la plonge puis comme commis au près d’un chef étoilé français, il est revenu en Albanie ouvrir son restaurant. Aujourd’hui, il espère que la gastronomie Albanaise permettra à son pays de s’ouvrir un peu plus sur le monde et d’attirer des étrangers. Une belle histoire!
Krujë – Panorama Hôtel
Adresse: Rruga Kala, Albanie
Un petit restaurant dans l’hôtel principal de Krüje. Pas de la grande gastronomie, mais des plats locaux délicieux et des serveurs au petit soin. Nous avons vraiment passé un bon moment. Comptez 5/7 euros par personne.
IMG_2235
Panorama Hotel, Krujë

party

Où boire un verre?

 

Radio Bar
Adresse: Rruga Ismail Qemali P. 29 Ap. 1, Tirana, Tiranë 1000, Albanie
Dans le quartier du Blok. Une ambiance un peu feutrée, un style assez jazzy / bobo et une multitude de cocktails (dont des cocktails locaux) délicieux! Les prix sont au-dessus de la moyenne du marché mais l’endroit vaut le détour.
IMG_2438
Radio Bar, Tirana, Albanie

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

 

 

 

Belle-île-en-Mer, paradis Breton

Love Un week-end à Belle-Île-en-Mer: mes impressions

Belle-Île-en-Mer est la plus grande des îles de Bretagne. Située dans le golfe du Gascogne dans le département du Morbihan, c’est un petit coin de paradis qui s’offre à vous lorsque vous débarquez à Palais. Car oui, venir à Belle-Île lorsqu’on vient de Paris, ça se mérite! Après un trajet en train jusqu’à la gare d’Auray puis un bus jusque Quiberon, vous finirez par le meilleur moment du trajet: le ferry jusqu’à Belle-Île. Comptez environ 4h quand tout s’enchaîne bien! Une fois arrivée, s’ouvre alors la parenthèse d’un long week-end plein de douceur: le port, le cri des mouettes, l’iode de la mer qui vous enivre, les délicieux plats de poissons et surtout le chant mélodieux des oiseaux qui vous réveillent le matin! Belle-Île ne peut que plaire à tout le monde: aux plus festifs ( je vous lance le défi d’affronter leurs pirates), aux amoureux de la nature, mais aussi aux plus sportifs d’entre nous! Belle-Île a cette particularité de vous dépayser en quelques jours et de vous laisser dans un tel sentiment de repos et de bien-être que vos collègues auront l’impression que vous êtes parti dix jours! Vous l’aurez compris, je ne suis pas seulement tombée amoureuse d’un Breton mais également de sa région!
IMG_0990
Arrivée à Belle-Île en Mer en ferry!

 

cropped-balon-3.png

Que faire à Belle-Île?

Aller voir le coucher de soleil sur le port de Sauzon

IMG_0932
Port de Sauzon, Belle-Île-en-Mer

Affronter les tempêtes à la pointe des Poulains

IMG_0924
Pointe des Poulains – Belle-Île-en-Mer
IMG_1794.jpg
Pointe des Poulains – Belle-Île-en-Mer

Se baigner aux Grands Sables

IMG_0942
Les Grands Sables – Belle-Île-en-Mer

Faire le tour de l’île en vélo et admirer les paysages

IMG_0914
Balade en vélo, Belle-Île-en-Mer
IMG_0957
Balade en vélo, Belle-Île-en-Mer
IMG_0929
Balade en vélo, Belle-Île-en-Mer

logo 13

Mes bonnes adresses

Resto

Où manger?

Roz Avel
Adresse: rue du lieutenant Riou
Situé près du port de Sauzon, dans une petite rue étroite, c’est un des meilleurs restaurants de Belle-Île, si ce n’est le meilleur: service impeccable, conseils sincères et avisés, large choix de belles bouteilles de vin, plats recherchés et goûtus. L’été, demandez à profiter de la terrasse, un peu sur-élevée, calme et très cosy. En bref, un immanquable à Belle-Île mais surtout une adresse qui nous épate à chaque passage et ne nous déçoit jamais!
IMG_0964
Roz Avel, Belle-Île-en-Mer

 

party

Où prendre un verre?

Le Café Clara
Adresse: Port Goulphar
Le café Clara est avant tout un hôtel / Spa qui propose également des services de restauration et un service bar. La terrasse est superbe et offre une vue incroyable sur le port Goulphar. Les cocktails sont très bons, mais un peu chers (comptez 15% plus cher qu’à Paris).
IMG_1350
Vue depuis le Café Clara, Belle-Île-en-Mer
Marie Galante
Adresse: Hôtel restaurant le Grand Large, port Goulphar
De même, la Marie Galante est un hôtel restaurant (très très bon restaurant apparemment mais pas encore testé)! Il bénéficie d’une superbe terrasse donnant sur le port! La vue est époustouflante! Les prix des verres sont un peu moins chers qu’au Café Clara et ils vous servent aussi des petits amuse-bouches délicieux! Une bonne adresse!
IMG_0977
Vue depuis le Marie-Galante, Belle-Île-en-Mer

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

Cracovie – Leçon d’histoire

Love

Mes impressions

Cracovie est une ville surprenante. J’irais même plus loin en disant que Cracovie est une ville intrigante. Il suffit d’aller se balader 5 minutes dans le vieux quartier pour sentir un lourd passé chargé d’histoire. Les musées concernant ce sujet y sont nombreux et les églises sont très présentes: symbole d’une foi inébranlable du peuple polonais. Si l’ancienne capitale de la Pologne a conservé son charme d’antan, c’est également une ville en pleine mutation: la jeunesse est très présente et sort beaucoup. La nuit, les bars se remplissent et reflètent le caractère multi-culturel de Cracovie: on entend parler toutes les langues! Ville en mouvement: OUI. Finalement, Cracovie n’est pas si différente des capitales européennes: on y trouve le même genre de petits restos (avec quand même une gastronomie très grasse et pas très fine (mais très bonne!)), de nombreux super marchés et autres magasins connus. Néanmoins, impossible de venir à Cracovie sans aller visiter les camps de concentration d’Auschwitz. Les mots me manquent pour décrire cette horrible expérience. Comme s’il m’était impossible d’imaginer que nous pouvions perdre à ce point notre humanité. Cracovie c’est une leçon d’histoire mais par dessus tout un devoir de mémoire…
thumb_IMG_4236_1024
Eglise Sainte-Marie, Cracovie

 

money

Budget

Cracovie est, à l’image de Bratislava, l’une des villes les moins chers d’Europe de l’Est. En tout cas moins cher que Prague et Budapest dont les prix ont rapidement grimpés ces dernières années avec la montée du tourisme. Comptez 1€ le shot (aie aie). Plus sérieusement retenez simplement: 1€ = 4,22 zloty!

cropped-cropped-cropped-noun_1065902_cc2.png

Que voir à Cracovie ?

  • Visiter la grande place médiévale de Cracovie – Rynek

La place de Rynek est la deuxième plus grande place d’Europe (après la place Saint Pierre à Rome). Inaugurée au 13ème siècle, elle conserve encore aujourd’hui son style médiéval ! Comptez bien une bonne journée pour la visiter : à elle seule, elle regroupe plusieurs musées, églises, et un hôtel de ville. Voici ma to-do pour cette place si particulière !
thumb_IMG_4255_1024
Place Rynek, Cracovie
  • La place Rynek | Visiter l’église Sainte Marie (Kosciol Mariacki)
Impossible de louper cette église du 14ème siècle située à l’entrée de la place Rynek! Remarquable par ses deux grandes tours, c’est surtout l’intérieur de l’église qui nous laisse de marbre: le retable situé au dessus de l’hôtel serait le plus grand d’Europe. Les  muraux sont aussi superbes et créent un jeu de lumière assez magique dans cette église gothique! En bref, je conseille cette visite sans hésitation (même aux non-croyants). Seulement petit bémol: dommage qu’il y ait autant de touristes…
thumb_IMG_4253_1024
Eglise Sainte-Marie, Cracovie
  • La place Rynek | Visiter la halle aux draps – Sukkienice
On pourrait plutôt parler d’une « ancienne » halle aux draps (construite au 13ème siécle) puis-qu’aujourd’hui s’y retrouvent principalement des petits marchands de souvenirs  et gadgets en tout genre! Toutefois l’endroit a conservé son charme et surtout mène à un musée souterrain assez connu qui retrace l’histoire de Cracovie! Un dernier conseil: si vous souhaitez acheter des souvenirs, ne vous attardez pas ici! Les stands se ressemblent tous et surtout vous avez des petites boutiques toutes aussi mignonnes dans le centre de la ville!
thumb_IMG_4244_1024
La halle aux draps, Cracovie
  • La place Rynek | Visiter le musée de Cracovie au Moyen-Âge
Un superbe musée qui à travers ses nombreuses maquettes, jeux et interactions en tout genre nous fait revivre l’histoire de la Pologne et de Cracovie, ancienne capitale du pays. Un endroit parfait pour les passionnés d’histoire!
Prix: 19 zl (5€)
  • La place Rynek | Voir la statue de bronze réalisé par Igor Mitoraj
Artiste franco-polonais, Igor Mitoraj a laissé sur la place Rynek une immense statue de bronze représentant une tête d’homme basée sur les proportions idéales de la Grèce antique (la loi 1/7 ou la tête doit faire 1/7 du corps) ! Ce qui est le plus amusant, c’est qu’on peut même s’y glisser dedans : un jeu d’enfant !
thumb_IMG_4234_1024
Statue de bronze de Igor Mitoraj, Cracovie
  • Visiter le quartier juif Kazimierz

Si vous pouvez toujours visiter dans le quartier juif les synagogues (le cimetière Remu’h (datant du 15ème siècle) et le nouveau cimetière), le quartier juif de Cracovie a pris depuis quelques années un nouveau souffle. Vidé de tous ses habitants pendant la seconde guerre mondiale, c’est aujourd’hui un quartier où se retrouve la jeunesse autour des nouveaux bars et restaurants au style plutôt hypster. Des concerts de jazz et autres événements y sont organisés toute l’année mais vous pouvez également allez admirer les fresques Street Art en vous baladant !
  • Faire la tournée des bars à shots

Parlons peu…parlons bien ! Pour les plus festifs d’entre nous, Cracovie c’est aussi une bonne occasion de faire la fête ! Quand la nuit tombe, les polonais sortent dans les bars pour se retrouver et aller boire bière, vodka et shots…Le quartier le plus animé est sûrement Kazimierz. On y trouve de nombreux restaurants, bars et il y a beaucoup, beaucoup de monde ! La légende raconte d’ailleurs que personne ne peut faire flancher les polonais…C’est confirmé !
  • Visiter le château Wawel

Le château est magnifique mais alors je vous préviens: il faut vraiment vouloir visiter les lieux! La file d’attente peut, en effet, être très longue. Les prix varient selon les salles / monuments que vous souhaitez visiter. Vous pouvez également choisir de partir faire une visite avec un guide (certaines sont animées en français). Cela peut être intéressant, notamment pour visiter les appartements royaux! En somme, une belle expérience!
Adresse: Wawel 5, 31-001 Kraków, Pologne
thumb_IMG_4269_1024
Château Wawel, Cracovie
thumb_IMG_4267_1024
Château Wawel, Cracovie
  • Découvrir la vieille ville | Stare Miasto

Pour moi, c’est LE quartier à visiter en priorité à Cracovie ! Des petites ruelles pleines de charme, de nombreux musées, églises, boutiques et petits restaurants en tout genre et surtout d’époque ! Car oui, le quartier Stare Miasto est un des seuls quartiers de Cracovie à avoir été épargné pendant la seconde guerre mondiale. Rentré au patrimoine de l’Unesco en 1978, son charme est renforcé par les nombreuses calèches que l’on y rencontre et surtout l’absence totale de voitures ! J’ai vraiment adoré !
thumb_IMG_4231_1024
Vieux quartier, Cracovie
  • L’usine d’Oskar Schindler

Si vous avez vu le film la liste de Schindler, ce musée situé dans le quartier juif de Cracovie est fait pour vous. Bien qu’on y retrouve très peu de traces de l’ancienne usine et pas vraiment d’informations sur la vie de Schindler lui-même (mauvaise communication finalement), ce musée vaut le coup d’œil. Organisé sous forme de parcours, avec des mises en scène assez interactives, ce musée offre une vue d’ensemble assez complète sur l’histoire de Cracovie. Une visite assez complémentaire à celle des camps de concentration d’Auschwitz.
Prix de la visite :
Adresse : ul. Lipowa 4, Cracovie 30-702, Pologne
  • Visiter les camps de concentration d’Auschwitz – Birkenau

Cela faisait longtemps que j’avais envie de visiter les camps de concentration d’Auschwitz – Birkenau. D’une part par devoir de mémoire, pour ne pas oublier cette perte totale d’humanité. Et d’autre part pour mon histoire personnelle : mon grand-père espagnol ayant été déporté dans les camps de concentration sous Franco. Il n’y a pas aucun mot pour décrire la terreur, l’angoisse et l’atrocité qui règnent encore dans ces lieux. Il n’y a aucun mot pour décrire simplement les émotions que j’ai ressentis pendant cette journée, comme si l’empreinte de tous ces innocents n’était jamais vraiment partie.
Mon seul conseil est de faire cette visite à la fin de votre séjour à Cracovie car une chose est sûre: nous n’en ressortons pas les mêmes.
Prix de la visite : Comptez 40 euros au départ de Cracovie (1H30 de trajet aller) avec un guide. Le mieux est de passer par votre hôtel / auberge de jeunesse pour vous organiser l’excursion.
Temps de la visite : Comptez une journée entière : visite du premier camp Auschwitz I le matin et Auschwitz II – Birkenau l’aprem.
thumb_IMG_4275_1024
Auschwitz – Pologne

logo 13

Mes bonnes adresses

 

hotel

Où dormir?

Atlantis Hostel – Comptez environ 20/25€ la nuit
Adresse: Dietla 58, 30-001 Kraków, Pologne
Une petite auberge de jeunesse située à côté du quartier juif et pas très loin du centre de la ville. Les chambres sont très propres et silencieuses et le personnel accueillant. N’hésitez pas à aller les voir si vous avez besoin de conseils pour vos visites! Ils nous avaient bien aidé dans l’organisation de notre visite d’Auschwitz.

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

 

Bratislava: Let’s party!

Love

Un week-end à Bratislava: mes impressions

Peu de personnes viennent visiter Bratislava et pourtant, c’est une ville qui vaut le coup d’œil. Tout d’abord parce qu’elle est près de la plupart des grandes capitales d’Europe de l’Est (1h de route (60km) de Vienne, 3h de bus de Budapest, etc…). Ensuite parce que Bratislava est le symbole même d’une ville en pleine transformation suite à un héritage soviétique lourd (et oui n’oublions pas que Bratislava n’est devenue la capitale de la Slovaquie qu’en 1993 suite à la scission de la Tchéquoslovaquie en deux pays : la Slovaquie donc et la République Tchèque). Comptant 44 000 habitants, c’est une ville à taille humaine et surtout pleine de charme : notamment grâce à son cœur historique et son château offrant une vue sublime sur les toits de la capitale (cela m’a d’ailleurs beaucoup fait penser à certains panoramas d’Italie). Néanmoins Bratislava, c’est aussi une ville de contraste : contraste entre une véritable révolution culturelle vers la modernité, l’Art, l’histoire, le tourisme et une ancienne génération toujours marquée par les guerres, visibles à travers des bâtiments froids, austères et abandonnés. Je suis restée à Bratislava une journée et une nuit (vous pouvez peut-être prévoir deux jours pour ne pas courir). J’ai aimé arpenter ces ruelles, découvrir cette nouvelle culture et surtout…faire la fête : car oui la capitale est aussi le nouvel eldorado de la jeunesse Slovaque…de plus en plus ouverte sur le monde.
thumb_IMG_3780_1024
Vue sur les toits de Bratislava

money

Budget

Bien que Bratislava reste une ville très accessible (prix bien moins chers qu’en France et plutôt proches de ceux que l’on peut trouver en Europe de l’Est), le pouvoir d’achat n’est pas aussi élevé que celui auquel on peut s’attendre (notamment depuis l’entrée du pays dans la zone euro en 2004). Néanmoins, pas de prise de tête avec les taux de change : ici on paie tout en euro !!

 

cropped-balon-3.png

Que faire à Bratislava?

  • Visiter le centre historique de Bratislava

Avec ses petites maisons aux couleurs pastel, on se croirait presque dans certaines ruelles de Prague ! En effet, on retrouve la même influence Art Nouveau que l’on a dans d’autres capitales d’Europe de l’Est comme celle de la République Tchèque, Vienne ou encore Zagreb. Le centre historique se visite assez rapidement (une heure suffit pour faire le tour). Néanmoins vous pouvez flâner dans les cafés et les restos pour profiter pleinement du charme de ces vieux quartiers !
thumb_IMG_3752_1024
En route vers le château, Bratislava
thumb_IMG_3754_1024
Centre historique, Bratislava
  • Visiter la place Hlavné Namestie

La place Hlavne namestie (toute petite place) est le lieu de rencontre des habitants de Slovaquie notamment lors des fêtes religieuses de l’année (Pâques, la Saint-Sylvestre, Noël, etc…). C’est également le principal point de repère pour se situer dans la ville. A partir de la place, vous pouvez visiter l’église jésuite, le palais Kutscherfeld (devenu aujourd’hui l’ambassade de France), ou encore l’ancien hôtel de ville (d’un jaune tout du moins…éclatant) ou encore le musée de Bratislava. Personnellement, je n’ai passé qu’une journée et une nuit (nous y reviendrons plus tard 😉) dans la capitale. J’ai donc profité de mon temps pour me balader dans la ville (et faire la fête) plutôt que d’être enfermée dans les musées !
thumb_IMG_3794_1024
La « Grande » place de Bratislava
  • Le château de Bratislava

Un peu à l’image de Ljubljana en Slovénie, le château médiéval de Bratislava surplombe la ville du haut de sa colline (85m d’ascension, quand même !). Construit au 5ème siècle, il avait à l’époque pour but de protéger la ville des ennemis. Au fil des siècle, il eut plusieurs fonctions différentes : résidence royale, base militaire, …etc. Aujourd’hui le château de Bratislava (reconstruit en 1946 suite à un incendie) abrite une magnifique collection de tapisseries, argenteries, meubles, bijoux vous permettant d’en apprendre un peu plus sur l’histoire du pays (comptez une heure pour la visite). Vous pouvez également profiter d’une petite balade aux alentours du château pour admirer la vue sur la vieille ville et le Danube !
Adresse : Zamocka ulica, Bratislava, Slovaquie
Prix : 3 € l’entrée
thumb_IMG_3766_1024
Château de Bratislava
thumb_IMG_3761_1024
Château de Bratislava

 

 

logo 13

Mes bonnes adresses

party

Où sortir?

PRIMI
Adresse: Michalská 378/21, 811 03 Staré Mesto, Slovaquie
Il paraît que le PRIMI est au départ un restaurant Italien assez branché. Mais quand la nuit tombe et que les verres se remplissent, l’endroit change d’ambiance…comme par magie: la musique résonne, les gens se déhanchent transformant l’endroit en un véritable bar dansant! Nous y avons passé une excellente soirée puisque nous sommes restés jusqu’à la fermeture! Et surtout les boissons sont vraiment (mais vraiment) peu chères!

hotel

Où dormir?

Downtown Backpackers Hostel – Environ 12€ la nuit
Adresse: Panenská 680/31, 811 03 Bratislava, Slovaquie
Bon j’annonce la couleur: clairement pas un endroit à garder dans son carnet d’adresse pour venir passer un week-end d’amoureux en Slovaquie! Néanmoins, l’auberge fait l’affaire: les prix des chambres sont peu chers et même si l’endroit est un peu « vieillot » tout est propre: les lits, la salle de bain. Si vous avez envie de cuisiner, vous avez un petit salon assez kitch mais plutôt confortable où vous pouvez vous relaxer! Sinon, l’auberge propose également des petits plats au bar plutôt bons! En bref, bien pour une escale mais pas plus!

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

Stockholm, la beauté scandinave

Love

Passer 3 jours à Stockholm : mes impressions

Stockholm, capitale de la Scandinavie est une ville où l’on respire. Bâtie sur 14 îles, elle porte aussi le nom de Venise du Nord, à l’instar des ses voisines: Amsterdam et Saint-Petersbourg. Ici, on se balade de ferry en ferry pour rejoindre l’une des 4 principales îles: la presqu’île de Gamlan Stan, l’île de Djugarden, de Sodermalm et de Normalm. Mais derrière l’essence même de son charme naturel, Stockholm est aussi une ville chargée d’histoire: les châteaux et musées aux chef-d’œuvres d’une qualité assez rare et exceptionnelle sont là pour nous le rappeler: la Suède et la France étaient à une époque très proches, en témoigne le règne de Jean Baptiste Bernadotte! Ville d’histoires, ville d’artistes (et oui, c’est aussi le berceau du groupe ABBA), ville verte…Stockholm a mille et une raisons de nous enchanter! Retour sur l’une de mes plus belles découvertes de mon interrail en Europe du Nord.

logo 10

   Ce qu’il faut prévoir avant de partir

  • Un bon appareil photo
  • Une bonne paire de baskets
  • Un bon guide du routard
  • Pensez à réserver un city pass en avance pour avoir des tarifs préférentiels sur les transports, visites etc… Stockholm reste une ville très chère! Vous pouvez commander votre pass sur ce lien

money

Budget

  • Sachez que Stockholm reste une ville très chère (comptez 20% de plus pour un restaurant par rapport au prix parisien)
  • 1 euro = 10 SEK
Gamlan Stan – Stockholm, Suède

cropped-balon-3.png

Que faire à Stockholm?

 

La presqu’île de Gamlan Stan – Le vieux Stockholm

  • Le palais royal
Une visite très agréable dans cette ancienne résidence officielle des monarques suédois reconstruit en 1697 après un incendie ravageur. Les appartement sont somptueux et il y a plusieurs salles thématiques à voir: la salle des armures, des trésors (présentant les bijoux de la couronne: à voir absolument), l’étage des appartement de Bernadotte, la chapelle (superbe) etc… J’ai particulièrement apprécié la visite guidée: très bonne prestation et explications de la part de notre guide (il y a plusieurs créneaux en anglais l’été)! Si vous vous baladez pendant la pause déjeuner, profitez de la relève de la garde à 12h15!
Prix de la visite: 150 SEK soit environ 15€.
Adresse: Slottsbacken, 107 70 Stockholm
Vue de Gamlan Stan – Stockholm, Suède
Vue de Gamlan Stan – Stockholm, Suède
  • Les maisons colorées de Gamlan Stan
Si le palais royal constitue une grande partie de l’île de Gamlan Stan, il ne faut cependant pas hésiter à aller visiter le reste du centre historique de Stockholm. Allez vous perdre dans ces petites ruelles aux couleurs ocres et pastelles, regorgeant de petits restaurants, pubs, boutiques et ateliers (c’est d’ailleurs ici aussi que vos pouvez aller dîner dans le plus vieux restaurant de la capitale: voir adresse en fin d’article) !Pour la petite anecdote sachez que si aujourd’hui Gamlan Stan est l’endroit le plus prisé des touristes, il était considéré il y a moins d’un siècle encore comme le bidonville de Stockholm!
Gamlan Stan – Stockholm, Suède
Gamlan Stan – Stockholm, Suède
Gamlan Stan – Stockholm, Suède

L’île de Djugarden

  • Le Vasa Museum
Le VASA Museum est un musée organisé autour d’un magnifique vaisseau datant du 17ème siècle. C’est la dernière pièce conservée au monde et datant de l’époque. Malgré son naufrage en 1628 entraînant la perte d’une quarantaine de personnes de l’équipage, 95% des pièces ont été conservées. Il y a plusieurs visites guidées en français et en anglais. 9 autres petites visites sont également disponibles. Une visite à faire absolument à Stockholm!
Prix de la visite: 130 SEK ie 13 euros
Adresse: Galärvarvsvägen 14, 115 21 Stockholm, Suède
Vasa Museum – Stockholm, Suède
  • Skansen Museum
Musée à ciel ouvert nous faisant découvrir un village d’époque en regroupant des petites maisons datant des années 1800/1900. Le personnel est habillé en tenue d’époque et plusieurs ateliers sont organisés sur les machines utilisées autrefois. Il y a également un zoo à visiter. Assez sympa à faire l’été!
Prix de la visite: 135 SEK ie environ 14€
AdresseDjurgarden 49-51Stockholm 115 93, Suède
Skansen Museum – Stockholm, Suède
Skansen Museum – Stockholm, Suède
  • Grona Lund Tivoli
Le temps de revenir en enfance l’espace d’une journée, d’une après-midi ou d’une soirée. On se balade dans ce petit parc d’attraction au style ancien qui sort des « usines » que l’on peut trouver dans nos parc en France. L’ambiance est bon enfant et certaines attractions valent vraiment le détour! Attention toutefois: vous devez d’abord payer une entrée (autour de 10 euros dans mon souvenir) puis des tickets pour faire les attractions.
Adresse9 Lilla Allmaenna Graend | DjurgardenStockholm 115 21, Suède
Grona Lund – Stockholm, Suède
Grona Lund – Stockholm, Suède

L’île de Sodermalm

  • Le musée de la photographie – Fotografiska
Magnifique musée pour les passionnés de photographies et surtout superbe exposition de Nick Brandt,« Inherit the dust » sur les espèces protégées en Afrique. On ne sort pas indemne de cette visite tant les photos nous bouleversent de l’intérieur. Possibilité d’acheter des exemplaires dans la boutique du musée. Photos de très belle qualité.
Prix de la visite: 150 SEK ie 15€
Adresse: Stadsgårdshamnen 22, 116 45 Stockholm, Suède
Résultat de recherche d'images pour "exposition nick brandt"
Nick Brandt – Inherit the dust
Résultat de recherche d'images pour "exposition nick brandt"
Nick Brandt – Inherit the dust

 

L’île de Normalm

  • Le marché couvert de Saluhall
Ce petit marché couvert est situé dans un bâtiment en briques rouges ouvert depuis 1888. A l’époque les cuisiniers du roi venaient déjà y faire leurs emplettes car ce lieu était reconnu comme un petit royaume de la gastronomie où l’on trouvait des produits rares et d’excellente qualité. Aujourd’hui, si le marché s’est un peu transformé, on y trouve toujours de très bons produits dans les diverses petites boutiques le composant. Un bon endroit où s’arrêter pour venir faire une pause déjeuner!
Adresse: Östermalmstorg, 114 42 Stockholm, Suède
Marché couvert de Saluhall – Stockholm, Suède
Le marché couvert de Saluhall – Stockholm, Suède

L’île de Skeppsholmen

  • Le Moderna Museet
Le Moderna Museet est le musée d’Art Moderne de Stockholm situé dans le centre de la ville sur l’île de Skeppsholmen et ouvert depuis 1958. Comme la plupart des musées des capitales d’Europe du Nord, on retrouve des œuvres des plus grands artistes de l’histoire de l’Art du 19 et 20ème siècle: Georges Braque, Henri Matisse, Marcel Duchamp, Wassily Kandinsky, Pablo Picasso. Un magnifique musée qu’il ne faut pas louper!
Prix de la visite: Gratuit pour le musée (expositions à thème: 150 SEK ie 15€)
AdresseSkeppsholmenStockholm 105 09, Suède

En route vers Helsinski…

Après avoir passé plusieurs jours à Stockholm, nous avons pris le ferry pour aller Helsinski. La vue sur les différentes îles étaient magnifiques..
En route vers Helsinki…
En route vers Helsinki…
En route vers Helsinki..

 

logo 13

Mes bonnes adresses

Resto

Où manger?

DEN GYLDENE FREDEN
Adresse: Österlånggatan 51, 111 31 Stockholm, Suède
Le plus vieux restaurant de Stockholm où se retrouvaient à l’époque poètes, écrivains et artistes! On y mange d’excellentes boulettes de viandes, et des plats de hareng délicieux! Pensez à réserver!
Le Café Art
Adresse: 60 Vasterlanggatan
Un petit café assez original situé dans le centre historique de Gamlan Stan! Arrêtez-vous et descendez au sous-sol: et oui, ce café est en réalité caché dans une cave! Ambiance assez intimiste. On se croirait dans les vieilles tavernes des films hollywoodiens où les cowboys se retrouvent!
Dans le quartier de Sodermalm | ALERTE BONS PLANS
La vie reste très chère à Stockholm y compris les restaurants! Dans le quartier de Sodermalm, se trouvent de nombreux restaurants proposant des formules brunch/lunch le midi pour environ 12€ ou des buffets à volonté! A noter 🙂
Si vous souhaitez continuer à suivre les aventures de notre interrail, rendez-vous lors de notre prochaine étape à Helsinski ici!

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

 

 

Rovaniemi: bienvenue au village du Père-Noel!

Love

Un week-end au village du Père-Noel: mes impressions

A environ 13h de train de nuit d’Helsinski (et oui voir le Père Noel, ça a un prix), vous trouverez le petit village de Rovaniemi! Une ou deux journées suffisent pour le visiter! C’est un lieu idéal pour emmener des enfants pendant les fêtes de fin d’année (le village est vraiment aménagé à l’image d’un conte de fée). L’été, il n’y a pas grand chose à faire mis à part la visite de l’élevage de chiens de traîneaux et des balades en vélos en forêt! Toutefois le Père-Noel réside ici toute l’année, l’occasion pour les plus fortunés d’aller prendre une petite photo avec lui pour…40 euros! On avait presque oublié que Monsieur Papa Noel était également un homme d’affaires assez doué!;)
Rovaniemi – Finlande

logo 10

Ce qu’il faut prévoir avant de partir

  • Une bonne paire de baskets!
  • Un bon appareil photo
  • Et surtout…un super anti-moustiques!!

money

Budget

  • La Finlande reste un pays très cher (en particulier pour les logements et même en dehors de la capitale)!
  • 1€ = 5,9 Mark

cropped-balon-3.png

Que faire à Rovaniemi?

La visite de l’élevage des chiens de traîneaux

Une super visite pour les amoureux d’animaux! Vous pouvez aussi réserver une balade en traîneaux l’hiver! Un de mes petits regrets: je planifie déjà d’y retourner pour profiter de cette activité et des aurores boréales que je n’ai malheureusement pas pu voir (seulement visibles de novembre à février).
Visite de l’élevage des chiens de traîneaux, Rovaniemi – Finlande
Visite de l’élevage des chiens de traîneaux, Rovaniemi – Finlande
Visite de l’élevage des chiens de traîneaux, Rovaniemi – Finlande
AdresseKoskikatu 1Rovaniemi 96200, Finlande

Le village du Père Noel

Un village assez business, où vous trouverez de nombreuses petites boutiques de décoration de Noel, la poste (pour laisser votre liste de cadeaux pour les plus sages d’entre nous…) et bien sûr la maison du Père Noel!
Le village du Père Noel, Rovaniemi – Finlande
Le village du Père Noel, Rovaniemi – Finlande

 

Des balades dans la forêt de Rovaniemi

Retour en photo sur mes balades en forêt!
Balade en forêt, Rovaniemi – Finlande
Balade en forêt, Rovaniemi – Finlande
Balade en forêt, Rovaniemi – Finlande
Balade en forêt, Rovaniemi – Finlande
Balade en forêt, Rovaniemi – Finlande
Balade en forêt, Rovaniemi – Finlande

logo 13

Mes bonnes adresses

hotel

Où dormir?

Pour cette étape, j’ai choisi de réserver une petite cabane dans la forêt de Rovaniemi sur Airbnb! Je n’ai pas été déçue: d’autant plus qu’un petit sauna se trouvait dans la salle de bains et que le propriétaire nous avait prêté deux vélos! Je pense que c’est la meilleure option pour profiter à fond de cette expérience totalement naturelle dans le Nord de la Finlande! Si vous cherchez un Airbnb, je vous laisse le nom du propriétaire et de l’annonce:
« Your Home and Sauna near Santa’s Village » / hôte: Eero
Vous souhaitez continuer découvrir notre voyage interrail? Rendez-vous à la prochaine étape dans le parc National d’Abisko ici!

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

Oslo & ses fjords

Love

Passer un week-end à Oslo l’été: mes impressions

Oslo, capitale de la Norvège est une ville où l’on respire. Entourée de fjords, c’est la ville des étudiants, des amoureux de la nature et de la culture! 3 jours suffisent largement pour la visiter! Ici, pas vraiment de place au shopping ou au bling bling: considérez Oslo comme une pause culture dans votre voyage en Norvège! Dans la continuité des autres capitales du Nord de l’Europe, j’ai été assez émerveillée par la richesse et la diversité des œuvres que l’on peut trouver dans les musées (et pourtant nous sommes plutôt bien lotis en France)! Prévoyez un budget assez conséquent car en Norvège les prix sont très élevés (10 euros pour un smoothie sur le port, je m’en souviendrai longtemps!) Dernière chose: essayez d’acheter l’Oslo Pass en arrivant! Cela vous permettra de bénéficier de nombreuses réductions dans les musées, transports, restaurants. Il en existe plusieurs (de 24h à 72h compris entre 40€ et 76€). C’est un calcul à faire. Plus d’infos ici.
Centre ville d’Oslo, Norvège

logo 10

   Ce qu’il faut prévoir avant de partir

  • Un bon budget si vous ne voulez pas manger des pates et des biscottes tous les jours!
  • Un guide du routard
  • Une bonne paire de baskets

money

Budget

  • La Norvège est le pays le plus cher d’Europe du Nord: comptez environ 30% supplémentaire sur les prix des logements / restaurants / boissons.
  • 1 euro = 9,47 NOK

cropped-balon-3.png

Que faire à Oslo?

Aller se balader dans la rue principale de Karl Johans Gate

Allant de la gare au Palais Royal, Karl Johans Gate est l’artère principale du centre ville d’Oslo. Un passage obligé dans la ville où vous pourrez également visiter le parlement et le théâtre. Le soir, la rue devient également l’endroit privilégié des jeunes étudiants qui y viennent pour sortir ou prendre un verre.
Karl Johans Gate, Oslo – Norvège
Karl Johans Gate, Oslo – Norvège
Karl Johans Gate, Oslo – Norvège

Aller se balader sur la péninsule de Bygdoy 

Pour profiter d’un beau soleil, d’une balade en bateau et aller visiter le musée des Vikings et le musée du FRAM. Le bygdoy, c’est un petit coin de nature… un petit coin de paradis.
Vue depuis la péninsule de Bygdoy, Oslo – Norvège
Vue depuis la péninsule de Bygdoy, Oslo – Norvège

Le musée des Vikings

Situé sur la péninsule de Bygdoy, le musée des Vikings présente les drakkars des Vikings les mieux conservés au monde. Ils ont été découverts dans les fjords après avoir été ensevelis pendant plus de 1000 ans. Bien que les bateaux soient assez impressionnants (de par leur taille et leur état de conservation), j’ai été un peu déçue par ce musée qui donne une impression de véritable attraction touristique où la place accordée aux explications historiques est pratiquement invisible. Dommage.
Prix de la visite: 10€ / Adresse: Huk Avenue 35Oslo 0287, Norvège
Le musée des Vikings, Oslo – Norvège

Le musée FRAM

Situé également sur la péninsule de Bygdoy, le musée FRAM abrite le navire le plus solide du monde. Construit en 1892, il a participé à 3 expéditions polaires entre 1893 et 1912. Le bateau est magnifiquement bien conservé. Il y a de nombreuses visites guidées et les explications sont très détaillées (guides au top!). Vous aurez également l’occasion d’assister à d’autres expositions dans le musée sur l’histoire de la Norvège et des expéditions polaires. Je recommande.
Prix de la visite: 10€ / Adresse: Bygdoeynesveien 39Oslo 0286, Norvège

Flâner sur le port d’Aker Brygge

Pour profiter d’un magnifique coucher de soleil, n’hésitez pas à aller vous balader sur le port d’Aker Brygge. L’opéra se trouve également à côté: l’occasion pour vous d’admirer sa magnifique architecture même si vous ne voulez pas y entrer!
Aker Brygge, Oslo – Norvège

Visiter le Parc Vigeland 

Crée en 1914, le parc Vigeland est l’un des parcs les plus connus de Norvège (plus d’un million de visiteurs par an). Magnifiquement fleuri, il présente plus de 200 sculptures assez originales rendant hommage aux différents âges de la vie. Une visite incontournable à Oslo (et gratuite!). PS: N’hésitez pas à emporter un pique-nique avec vous pour profiter d’une ambiance 100% Norvégienne!
Parc Vigeland, Oslo – Norvège
Parc Vigeland, Oslo – Norvège
Parc Vigeland, Oslo – Norvège
Parc Vigeland, Oslo – Norvège

Le musée national de l’Art, de l’Architecture et du Design 

Bien qu’Oslo abrite également un musée réservé à l’artiste Munch, c’est dans ce musée que vous trouverez la bien connue oeuvre, le Cri. D’autres artistes y sont exposés comme Rembrandt, Picasso, Renoir ou Monet. Privilégiez vraiment ce musée si vous manquez de temps!
Prix de la visite: 10€ / Adresse: Universitetsgata 13, 0164 Oslo, Norvège

 

logo 13

Mes bonnes adresses

hotel

Où dormir?

<!!> Pensez à réserver vos chambres un maximum à l’avance: le prix des chambres d’hôtel est très élevé en Norvège.
Thon Hotel Europa – 3* – 115 euros la nuit
Adresse: St. Olavsgate 31, 0166 Oslo, Norway
Oslo est sûrement l’une des villes les plus chères d’Europe…en témoigne également le prix des chambres d’hôtel. Toutefois, la qualité des locaux et des services proposés par rapport au nombre d’étoiles est bien supérieure à ce que l’on peut trouver en France. Accueil chaleureux, chambre très propre et bien décorée, literie au top (quel plaisir de dormir dans un super lit après autant d’heures de train et tous ces jours de vadrouille!). Le petit déjeuner était excellent! Je recommande fortement cet hôtel, idéalement situé pour se balader dans le centre d’Oslo à pieds!

 

Resto

Où manger?

Le marché Mathallen 
AdresseVulkan 5Oslo 0178, Norvège
Dans cette halle du 19ème siècle, des petits restos sympathiques proposant des produits frais et délicieux!

party

Où prendre un verre?

Ryes Bar
Adresse: Thorvald Meyers gate 59, 0552 Oslo, Norvège
L’un des bars les moins chers d’Oslo!

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

La magie des Lofoten

Love

Passer 3 jours à Reine dans les Lofoten: mes impressions

Les îles Lofoten sont un petit archipel appartenant à la Norvège et situé non loin de Bodo (au nord du cercle polaire). Si vous en avez l’envie (et le temps!), vous pouvez largement passer une semaine à vous balader dans les différents fjords. Les plus populaires étant Moskenes (situé à 3h de Bodo), A (prononcé O), Sorvagen et Reine! Pour ma part, j’étais partie de la ville d’Abisko en Suède et j’avais réussi (après 3h de stop…) à trouver une voiture pour m’emmener à Reine (l’un des plus beaux fjords des Lofoten!). Sachez que le temps est très changeant (croisez donc les doigts pour avoir un beau et grand soleil). Avis aux amateurs de la nature et aux grands sportifs: retour sur l’une de mes dernières étapes de mon voyage Interrail!

 

logo 10

Ce qu’il faut prévoir avant de partir

  • Une bonne paire de baskets!
  • Un bon appareil photo
  • Et surtout…un super anti-moustiques!!

money

Budget

  • La Norvège est le pays le plus cher d’Europe du Nord: comptez environ 30% supplémentaire sur les prix des logements / restaurants / boissons (10 € mon smoothie mangue, je m’en souviendrais!)
  • 1 euro = 9,47 NOK

cropped-balon-3.png

Que faire à Reine?

Le petit village de pêcheurs et le port

Allez admirer dès le petit matin ou le soir les différentes lumières se reflétant sur le port! La balade du petit village de pêcheurs se fait rapidement mais c’est un super spot pour les grands amateurs de photographie! A noter que l’été, il ne fait jamais totalement nuit, vous aurez donc toujours une once de lumière pour prendre quelques photos!
Le village de pêcheurs – Reine, Norvège
Le village de pêcheurs – Reine, Norvège
Le village de pêcheurs – Reine, Norvège
Le village de pêcheurs – Reine, Norvège

La randonnée Reinebringen

La randonnée la plus difficile de Reine: 500m de dénivelé, comptez 1h30 pour la monter et 1h pour la descendre! Toutefois le jeu en vaut la chandelle: la vue offerte tout en haut est juste époustouflante! Quel bonheur!
Reinebringen – Reine, Norvège
Reinebringen – Reine, Norvège
Reinebringen – Reine, Norvège (un peu chaud…!)

La randonnée Reinefjorden et ses magnifiques lacs

Comptez un bon après-midi pour vous balader dans cette montagne et admirer la vue de ces lacs translucides! Les paysages sont très variés et ,même en été, vous pourrez bénéficier d’un peu de neige au sommet! Quand la nature reprend ses droits….Ça donne ça:
Reinefjorden, Reine – Norvège
Reinefjorden, Reine – Norvège
Reinefjorden, Reine – Norvège (tout en haut!)
Reinefjorden, Reine – Norvège

Faire une balade en kayak dans les fjords: Reine Adventure

Pour observer les lacs de plus près, n’hésitez pas à faire une balade en kayak dans les fjords! Le prix est un peu cher: 70 euros les 3h, mais la vue est magnifique! On se sent si petit…
FullSizeRender
Balade en kayak dans les fjords, Reine, Norvège
Adresse du centre de kayakReineReine, Moskenes Municipality 8390, Norvège

logo 13

Mes bonnes adresses

Plus vraiment de souvenirs du nom de l’auberge où j’avais déposé mes bagages! Sachez néanmoins que les logements sont rares et chers! Essayez de réserver en avance! Il y a également quelques petites maisons de pêcheurs donnant sur le lac qui sont très cosy!
Pour suivre la dernière étape de mon interrail, rendez-vous à Olso ici!

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

 

Interrail: Un mois en Europe du Nord

logo 12

Vous vous demandez comment organiser votre voyage interrail? Cet article est fait pour vous!

Il y a maintenant trois ans, j’ai eu l’occasion de réaliser mon premier voyage Interrail en Europe du Nord! Au départ, je voulais simplement visiter l’Europe du Nord et je n’avais pas vraiment penser à passer par l’organisation Interrail. C’est en voyant les prix des billets de train et en faisant quelques recherches sur Internet que je me suis finalement rendue compte que mon voyage pouvait me coûter bien moins cher que prévu….

logo 10

Interrail, comment ça marche?

Le Pass Interrail est un pass qui vous permet de voyager par train dans toute l’Europe (30 pays) à des prix très attractifs. Vous avez le choix entre plusieurs options:

Capture

1 – Le Global Pass: pour voyager partout en Europe
2 – Le One Country Pass: pour voyager dans un seul pays
3 – Le Pass Prenium: lorsque vous avez déjà un voyage bien planifié (et quand vous pouvez réserver vos trains en avance)
Pour ma part, je suis partie avec le Global Pass pour pouvoir voyager dans 5 pays en Europe du Nord. L’avantage est que vous n’avez pas vraiment besoin de réserver vos billets à l’avance. Vous avez le droit à un certain nombre de jours de voyage en train (dans mon souvenir j’en avais 10) pour un nombre défini de jours de voyage (voyage de 30 jours dans mon cas). Une fois le Pass en poche, vous prenez le train où vous voulez et quand vous voulez. Attention toutefois, plusieurs choses sont à prendre en compte:
1 – Certains voyages ne vous permettent pas de partir avec le Pass
2 – Certains voyages demandent un supplément (comme par exemple, lors de voyages de nuit lorsque vous voulez dormir en cabine. cf: coucou les 17h de train Helsinki > Rovaniemi sur un siège)
3 – Le premier voyage (voyage de départ) et le dernier voyage (voyage de retour) ne comptent pas dans le nombre de voyages autorisés: ils sont donc à votre charge

money

Budget: combien me coûte un Pass Interrail?

L’avantage avec Interrail est que vous pouvez bénéficier d’un prix préférentiel jusque vos 27 ans! Néanmoins sachez que vous pouvez aussi réserver un Pass après ( j’ai longtemps cru que le Pass n’était réservé qu’aux 12-27!). Pour ma part, nous avions prix 10 jours de trajet sur une période d’un mois ce qui nous avait coûté un peu moins de 300€ à l’époque (affiché 305€ aujourd’hui sur le site).

 

logo 11

Retrouvez les 8 étapes de mon voyage Interrail en Europe du Nord!

DSC_9461

 

1 – Amsterdam
2 – Copenhague
3 – Stockholm, la beauté scandinave
4 – Bienvenue à Helsinki
5 – Rovaniemi: Bienvenue au village du Père Noël
6 – Le parc National d’Absiko: quand la nature reprend ses droits
7 – La magie des Lofoten
8 – Oslo & ses fjords

 

Copenhague

 

Copenhague

Deuxième étape de notre interrail: Copenhague

Après une dizaine d’heures de train et une nuit dans une gare en Allemagne, nous voici arrivés à Copenhague! Copenhague est une ville très cosmopolite: de nombreuses nationalités y cohabitent. La ville est très petite et tout se fait facilement à pied. L’ambiance est plutôt zen, on flâne dans ses ruelles mêlant l’ancien et le moderne, on profite des musées aux collections richissimes, mais également des jardins et du vieux port. Copenhague, c’est un petit havre de paix où vous avez néanmoins largement de quoi vous occuper! Pour notre part, nous sommes restés une journée et demi ici et deux jours de plus n’auraient pas été de refus! Retour en quelques lignes et quelques photos sur notre escapade Danoise!

money

Budget

  • Copenhague reste une des capitales les plus chères d’Europe du Nord (en compétition avec Stockholm et Olso)
  • Taux de conversion: 1€ = 7,5 couronnes danoise
Dans les rues de Copenhague – Copenhague, Danemark

 

cropped-balon-21.png

Que voir à Copenhague?

Le quartier de Nyhavn 

Petit quartier immanquable aux maisons colorées. C’est LE PAYSAGE de carte postale de Copenhague! On vient s’y balader tôt le matin ou tard le soir le long du canal pour éviter les touristes et pour y profiter du soleil couchant. On peut venir y déjeuner ou y dîner. Il y a de nombreux petits cafés et restaurants le long du canal mais les prix sont exorbitants: comptez 20 euros pour une simple pizza margherita!
DSC_8644
La promenade dans le quartier de Nyhavn, Copenhague

Le jardin de Tivoli

Un grand parc avec de nombreuses attractions et de nombreux restaurants. Personnellement, nous n’y sommes pas rentrés car nous avions déjà fait exactement le même parc à Stockholm. Toutefois, le parc est très bien entretenu et les attractions sont nombreuses et variées. Je vous conseille en particulier d’y aller l’hiver: l’endroit se transforme en un lieu magique et féerique et vous aurez également accès à la grande patinoire (parfait pour une après-midi en amoureux). L’entrée (sans le ticket pour le parc d’attraction) coûte quand même 140 couronnes (environ 20€). C’est donc une vraie attraction touristique où l’on essaie de maximiser au mieux sa journée!
DSC_8499
Entrée du parc de Tivoli, Copenhague
DSC_8851
Dans les airs, parc de Tivoli, Copenhague

Le château de Rosenborg et son jardin

Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de visiter le château, mais seulement le temps de faire une balade dans ces beaux jardins superbement entretenus!
DSC_8743
Le jardin du château, Copenhague

L’Eglise de Notre Sauveur 

A côté du quartier de Christiania, l’Eglise au style baroque de Notre Sauveur offre une vue magnifique sur la ville de Copenhague. Attention toutefois, les marches sont nombreuses avant d’arriver au sommet (400 marches pour arriver à 70m de hauteur)! Je vous conseille notamment d’y aller un jour de grand soleil (et sans vent) pour profiter un maximum de la vue panoramique sur la ville et pour éviter de vous accrocher à la rampe de peur de vous envoler!
Prix de l’entrée: 7 €
DSC_8611
Sommet de l’église de Notre Sauveur, Copenhague
DSC_8588
Vue sur Copenhague de l’Eglise de Notre Sauveur, Copenhague

L’hôtel de ville de Copenhague: Radhus

On vous conseille d’aller faire un tour à l’hôtel de ville, en particulier pour aller y admirer la superbe salle de conférence. Essayez également d’aller voir l’horloge astronomique assez impressionnante (sur votre droite à l’entrée). Entrée gratuite
L’horloge astronomique – Radus – Copenhague, Danemark

 

Le château & le quartier d’Amalienborg

Le château d’Amalienborg est constitué de 4 palais organisés autour d’une grande place. C’est la résidence d’hiver de la famille royale du Danemark. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de le visiter. Mais la visite est à faire si vous passez quelques jours à Copenhague! N’oubliez pas la relève de la garde tous les jours à midi!
DSC_8571
Le château d’Amalienborg, Copenhague

Le jardin Botanique

Certes, ce jardin botanique n’est pas aussi beau que celui d’Amsterdam, mais il vaut le détour. Tout d’abord pour sa grande serre blanche (3000 m2) qui est assez impressionnante mais également pour les 5 pièces avec 5 ambiances différentes. Ce jardin héberge aujourd’hui 13 000 espèces et surtout l’entrée est gratuite (ce qui est assez rare dans les pays d’Europe du Nord). Comptez 2 ou 3 heures pour la visite.
DSC_8756.jpg
Le jardin botanique, Copenhague

La petite sirène 

Le SYMBOLE de Copenhague! Commandé par le fondateur de la Glyptotket en 1909, elle a fait un petit voyage à Shanghaï au centre du Pavillon danois en 2010 avant de revenir au pays! Il y a souvent de nombreux touristes qui viennent écouter son chant et prendre des photos avec elle: vous ne pouvez donc pas la louper!
DSC_8680
La petite sirène, Copenhague

L’Eglise Saint Alban et le Parc Churchill

Un peu plus loin que la petite sirène, vous pouvez continuer votre balade jusqu’au parc Churchill et l’église de Saint Alban (église anglicane). L’église est très belle et le parc vaut également le coup d’oeil! Une fois de plus, à Copenhague mais également dans les autres capitales d’Europe du Nord, j’ai été stupéfaite par l’entretien des parcs et des monuments historiques mais également par le respect que peuvent avoir ces peuples vis à vis de leur patrimoine culturel et historique!
DSC_8699
L’Eglise Saint Alban, Copenhague

Le quartier de Christiania

Le quartier de Christiania c’est avant tout une sacrée histoire et surtout une sacrée aventure! En effet, c’est en 1971 durant une crise du logement assez violente à Copenhague qu’un petit groupe d’hippies et de chômeurs ont décidé de s’installer dans ce quartier et d’en faire…une communauté! Les 900 résidents de cette petite cité libre partagent dorénavant la même monnaie, le même drapeau et envoient leurs enfants dans la même école! L’endroit est assez atypique puisqu’on trouve d’un côté de nombreux stands où les gangs vendent très librement leur cannabis (assez étonnant, je dois l’avouer!), un street Art assez prononcé et prônant les valeurs de la communauté et de l’autre, un côté plus naturel et joyeux avec un joli parc bordé par un fleuve et des concerts organisés l’après-midi ou le soir! Une visite assez surprenante mais à ne pas manquer!

Le Musée National 

Un musée sur trois niveaux avec une importante collection sur la Préhistoire et le Moyen-Âge. Un belle exposition également sur l’époque des Vikings au Danemark. En bref, une expo assez bien faite pour en savoir plus sur l’évolution de l’histoire du Danemark, mais qui ne m’a pas forcément passionné. Petit point positif: l’entrée est gratuite!
DSC_8539
Le musée National, Copenhague

La Ny Carlsberg Glyptotket

Un des plus beaux musées que j’ai pu voir en Europe du Nord et situé juste à côté du parc de Tivoli. Les collections sont juste incroyables par leur diversité et leur richesse. Superbes sculptures de Carpeaux (un artiste de ma région), magnifique collection de Degas à l’étage (une des plus grandes au monde et également un de mes sculpteurs préférés), et autres expositions avec les grands maîtres de la peinture française (Picasso, Monet, Gauguin) ou sur l’époque greco-romaine! Vous pouvez également aller prendre un café dans la grande salle d’entrée en forme de serre! Un lieu incontournable à Copenhague pour ceux qui, comme moi, sont sensibles à l’Art!
Prix d’entrée: de 95 à 110 couronnes.
DSC_8791
Vue du café de la Glypoteket, Copenhague

 

logo 13

Mes bonnes adresses

Comme en Norvège et en Suède, les prix des restaurants sont vraiment bien supérieurs à ceux que l’on peut trouver en France même pour des petites brasseries. Je vous conseille donc de passer plutôt par des cafés / salons de thés qui proposent d’excellents sandwichs, wraps et petites salades le midi à des prix…corrects.

Resto

Où manger?

MORMORS Café
Adresse: Bredgade 45, Copenhague
Petit café assez kitch où déguster d’excellents sandwichs ou pâtisserie à un prix raisonnable. Le temps d’un déjeuner, ou d’une pause café, cet endroit est situé juste à côté du château d’Amalienborg.
La suite de  notre interrail continue ici avec la visite de Stockholm!

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25