Mon roadtrip en Albanie!

Love

Une semaine en Albanie : mes impressions

« Mais tu ne vas quand même pas partir en Albanie? ». « L’Albanie, j’ai adoré, fonce ». Et oui, quand j’ai annoncé à mes proches que je partais en Albanie cet été, les réactions ont été assez mitigées. D’un côté, ceux qui avaient toujours cette vision d’un pays fermé et dangereux encore marqué par les lois dictatoriales. De l’autre, les nouveaux aventuriers qui ont « osé » franchir les frontières du pays des Aigles non sans revenir avec un véritable coup de cœur.
Peu de gens connaissent aujourd’hui cet endroit qui deviendra sûrement dans quelques années la nouvelle perle de l’Adriatique. Et pour cause: le pays a été complétement fermé pendant plus de 50 ans. C’est seulement quelques années après la mort du dictateur Enver Hoxha en 1992 que le premier parti démocrate Albanais vit le jour. Aujourd’hui, l’Albanie (qui ne fait toujours pas partie de l’Europe) est un pays contrasté; tant d’un point de vue sociétal et social que d’un point de vue naturel. Si l’on ressent un véritable dynamisme de la part des nouvelles générations qui envahissent les quartiers branchés de la capitale et s’attèlent à développer le tourisme, l’Albanie reste encore bouleversée par son histoire: taux de chômage élevé, premier demandeur d’asile en France…Malgré tout, le pays regorge d’une diversité naturelle assez extraordinaire. Montagneuse et rurale, l’Albanie c’est aussi sa petite Riviera et ses criques aux eaux turquoises. Des sites archéologiques dignes des plus beaux sites romains mais aussi une gastronomie fine et hors du commun. Si vous avez encore un doute, le budget du voyage sera sûrement le dernier élément pour vous séduire: comptez environ 30/40 euros par jour pour le logement et les restaurants (midi et soir)!
IMG_2440
Souvenir d’Albanie, Gjirokaster

money

Budget

 

Le taux de conversion est 1€ pour 126 LEK. Le tourisme n’étant pas encore développé, les prix sont vraiment très bas. Comptez 5/7 € en moyenne pour un repas au restaurant (plat de poissons, etc…) et 10€ la nuit d’hôtel.

 

logo 10Ce qu’il faut prévoir

 

  • Un bon guide du routard
  • Une bonne crème solaire (il fait très chaud l’été)
  • De l’anti moustique
  • Louer sa voiture à l’avance. Vous pouvez passer par RentalCars. Comptez 350 euros pour une semaine –  assurance comprise
  • Des packs d’eau dans la voiture
  • Acheter une carte avec de la 4G sur place (pour le GPS notamment)
  • Pour ceux qui sont malades en transport, prenez ce qu’il faut avec vous! Les routes sont vraiment dans un piteux état et les balades en voiture pas toujours une partie de plaisir!

 

logo 11

Mon itinéraire en Albanie

 

Je suis restée une petite semaine en Albanie. Si vous souhaitez visiter toute l’Albanie (en partant du Nord) comptez dix jours. Pour ma part, j’ai commencé mon périple à Tirana et suis descendue jusqu’au Sud.

 

logo 12Jour 1: Tirana

A première vue, Tirana n’est  clairement pas la capitale qui fait le plus rêver: grandes avenues en béton héritées du régime communiste, bunkers, fils électriques qui pendent, maisons en ruines… Et pourtant, certains quartiers ont tout de même un petit charme. Je pense au quartier du Blok assez jeune et animé où l’on peut venir siroter un cocktail dans un des nombreux bars branchés (avec mes amies, nous nous sommes arrêtées au Radio Bar – adresse en fin d’article). Je pense à ces ruelles aux maisons colorées, à ses mosquées à l’architecture remarquables… Si vous voulez en savoir plus sur l’histoire du pays, n’hésitez pas à passer au Bunk’Art (près de la grande place Skanderberg) un ancien Bunker qui retrace l’histoire du régime communiste Albanais allant de 1941 à 1992… Plusieurs salles décrivent les différentes périodes du régime communiste et expliquent comment le parti  était organisé (à l’époque presque 1/3 de la population étaient des espions et il était impossible de passer les frontières). Autres symboles de l’ancien régime la pyramide de Tirana qui fut construite à la gloire de l’ancien dictateur selon les dessins de sa fille avant d’être transformée en siège de la maison de la radio puis d’être abandonnée. Enfin, je ne peux que vous conseiller de vous perdre dans la ville pour visiter également ses marchés de seconde main appelés les Gabi et ses autres petites boutiques traditionnelles. Si vous souhaitez dîner dans un très bon restaurant Albanais, vous trouverez en fin d’article l’adresse du gastro où nous nous sommes arrêtées: un vrai bonheur!
Pour la petite anecdote, sachez que 700 000 bunkers fut construit en Albanie durant le régime d’Enver Hoxha (soit 1 bunker pour 4 habitants….)
IMG_2443
Tirana, Albanie
IMG_2442
Tirana, Albanie

 

logo 12Jour 2: Krujë

Située à 1h de voiture de Tirana, la municipalité de Krujë ne peut que vous séduire! Petites maisons médiévales perdues dans la montagne, ruelles étroites, petits marchands de produits locaux, etc…Une après-midi suffit pour visiter Krujë (peut -être un peu plus si vous souhaitez visiter le château). Si vous avez une petite faim, n’hésitez pas à vous arrêter au panorama hôtel. Ils proposent des plats locaux succulents pour une bouchée de pain!
IMG_2244
Krujë, Albanie
IMG_2222
Krujë, Albanie
IMG_2219
Krujë, Albanie

 

logo 12Jour 3 et 4: Berat

Située à 2h de Krujë en voiture, la ville de Berat est également appelée « la ville aux mille fenêtres« . C’est une des plus vieilles villes d’Albanie! Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, je vous conseille de louer un petit hébergement sur les hauteurs pour pouvoir admirer les illuminations de toutes ces petites fenêtres la nuit tombant. Le lendemain matin, prenez une bonne paire de baskets et aller visiter la forteresse qui offre une vue magnifique sur la ville!
IMG_2270
Berat de nuit, Albanie
IMG_2291
Berat, Albanie
IMG_2258
Berat, Albanie

 

logo 12Jour 5: Vlorë

Après la partie montagneuse, bienvenue dans la partie balnéaire. Vlorë est l’une des plus grandes municipalités portuaires et stations balnéaires d’Albanie. Vous pouvez en profiter pour aller à la plage vous baigner ou demander à faire une balade en catamaran. La demi-journée coûte environ 10 € par personne. Cela vous permet d’aller voir des petites criques plus isolées et de voir des paysages magnifiques.
IMG_2299
Vlorë, Albanie
IMG_2351
Vlorë, Albanie

logo 12Jour 6: Blue Eye National Park | Delvinë

Dans le sud de l’Albanie, à 3h de route de Vlorë, un magnifique parc naturel qui ressemble par certains endroits au Parc National Plivitce en Croatie. Mais par certains endroits seulement. Malgré une eau aux mille et une nuances de vert et de turquoise, le parc se visite très rapidement (40 min) et il y a beaucoup de touristes. Il y est également interdit de se baigner (contrairement aux chutes de Krka par exemple). Comptez 2€ l’entrée par personne (environ).
IMG_2397
Delvinë, Albanie
IMG_2394
Delvinë, Albanie
IMG_2382
Delvinë, Albanie

logo 12Jour 7: Butrint National Park et Sarande

Encore un peu plus au sud, n’hésitez pas à vous arrêter au site archéologique de Butrint. Inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1992, le site inclut encore un théâtre, des bains romains, une chapelle et une forteresse médiévale. La vue depuis la forteresse est sublime. Comptez une matinée pour tout visiter. Le prix de la visite est à 5€. Après cette balade, n’hésitez pas à aller vous baigner sur les plages de Sarande. Le mieux est de commencer très tôt les visites pour aller vite à Sarande avant l’arrivée de tous les plagistes!
IMG_2407
Butrint National Park, Albanie

logo 12Jour 8: Gjirokastër

Pour remonter à Tirana, nous sommes passées par Gjirojastër. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de tout visiter, mais la vue est juste sublime. D’abord sur toutes les petites maisons situées en hauteur (un peu comme à Berat) mais également sur le château qui est à visiter! Il y a également de nombreuses petites ruelles étroites dans lesquelles on peut flâner!
IMG_2418
Gjirokastër, Albanie

logo 13

Mes bonnes adresses

Resto

Où manger?

Mullixhiu
Adresse: Shetitorja Lasgush Poradeci | Diga e Liqenit Artificial, Tirana 1000, Albanie
Vous cherchez LA meilleure adresse pour diner à Tirana? N’hésitez plus, c’est ici qu’il vaut venir. A peine franchi la porte, on se sent déjà bien dans cette ambiance chaleureuse à la décoration minimaliste. Le personnel est au petit soin (même si un peu débordé le soir où nous sommes venues). Le menu est assez original. Vous commandez en réalité une formule composée d’une dizaine de plats typiquement Albanais: poissons très frais, fromages revisités, … Tout est délicieux. Nous avons également profité de la fin de la soirée pour discuter avec le chef qui a partagé avec passion son expérience en tant que cuisinier. Après plusieurs années à Londres d’abord à la plonge puis comme commis au près d’un chef étoilé français, il est revenu en Albanie ouvrir son restaurant. Aujourd’hui, il espère que la gastronomie Albanaise permettra à son pays de s’ouvrir un peu plus sur le monde et d’attirer des étrangers. Une belle histoire!
Krujë – Panorama Hôtel
Adresse: Rruga Kala, Albanie
Un petit restaurant dans l’hôtel principal de Krüje. Pas de la grande gastronomie, mais des plats locaux délicieux et des serveurs au petit soin. Nous avons vraiment passé un bon moment. Comptez 5/7 euros par personne.
IMG_2235
Panorama Hotel, Krujë

party

Où boire un verre?

 

Radio Bar
Adresse: Rruga Ismail Qemali P. 29 Ap. 1, Tirana, Tiranë 1000, Albanie
Dans le quartier du Blok. Une ambiance un peu feutrée, un style assez jazzy / bobo et une multitude de cocktails (dont des cocktails locaux) délicieux! Les prix sont au-dessus de la moyenne du marché mais l’endroit vaut le détour.
IMG_2438
Radio Bar, Tirana, Albanie

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

 

 

 

Belle-île-en-Mer, paradis Breton

Love Un week-end à Belle-Île-en-Mer: mes impressions

Belle-Île-en-Mer est la plus grande des îles de Bretagne. Située dans le golfe du Gascogne dans le département du Morbihan, c’est un petit coin de paradis qui s’offre à vous lorsque vous débarquez à Palais. Car oui, venir à Belle-Île lorsqu’on vient de Paris, ça se mérite! Après un trajet en train jusqu’à la gare d’Auray puis un bus jusque Quiberon, vous finirez par le meilleur moment du trajet: le ferry jusqu’à Belle-Île. Comptez environ 4h quand tout s’enchaîne bien! Une fois arrivée, s’ouvre alors la parenthèse d’un long week-end plein de douceur: le port, le cri des mouettes, l’iode de la mer qui vous enivre, les délicieux plats de poissons et surtout le chant mélodieux des oiseaux qui vous réveillent le matin! Belle-Île ne peut que plaire à tout le monde: aux plus festifs ( je vous lance le défi d’affronter leurs pirates), aux amoureux de la nature, mais aussi aux plus sportifs d’entre nous! Belle-Île a cette particularité de vous dépayser en quelques jours et de vous laisser dans un tel sentiment de repos et de bien-être que vos collègues auront l’impression que vous êtes parti dix jours! Vous l’aurez compris, je ne suis pas seulement tombée amoureuse d’un Breton mais également de sa région!
IMG_0990
Arrivée à Belle-Île en Mer en ferry!

 

cropped-balon-3.png

Que faire à Belle-Île?

Aller voir le coucher de soleil sur le port de Sauzon

IMG_0932
Port de Sauzon, Belle-Île-en-Mer

Affronter les tempêtes à la pointe des Poulains

IMG_0924
Pointe des Poulains – Belle-Île-en-Mer
IMG_1794.jpg
Pointe des Poulains – Belle-Île-en-Mer

Se baigner aux Grands Sables

IMG_0942
Les Grands Sables – Belle-Île-en-Mer

Faire le tour de l’île en vélo et admirer les paysages

IMG_0914
Balade en vélo, Belle-Île-en-Mer
IMG_0957
Balade en vélo, Belle-Île-en-Mer
IMG_0929
Balade en vélo, Belle-Île-en-Mer

logo 13

Mes bonnes adresses

Resto

Où manger?

Roz Avel
Adresse: rue du lieutenant Riou
Situé près du port de Sauzon, dans une petite rue étroite, c’est un des meilleurs restaurants de Belle-Île, si ce n’est le meilleur: service impeccable, conseils sincères et avisés, large choix de belles bouteilles de vin, plats recherchés et goûtus. L’été, demandez à profiter de la terrasse, un peu sur-élevée, calme et très cosy. En bref, un immanquable à Belle-Île mais surtout une adresse qui nous épate à chaque passage et ne nous déçoit jamais!
IMG_0964
Roz Avel, Belle-Île-en-Mer

 

party

Où prendre un verre?

Le Café Clara
Adresse: Port Goulphar
Le café Clara est avant tout un hôtel / Spa qui propose également des services de restauration et un service bar. La terrasse est superbe et offre une vue incroyable sur le port Goulphar. Les cocktails sont très bons, mais un peu chers (comptez 15% plus cher qu’à Paris).
IMG_1350
Vue depuis le Café Clara, Belle-Île-en-Mer
Marie Galante
Adresse: Hôtel restaurant le Grand Large, port Goulphar
De même, la Marie Galante est un hôtel restaurant (très très bon restaurant apparemment mais pas encore testé)! Il bénéficie d’une superbe terrasse donnant sur le port! La vue est époustouflante! Les prix des verres sont un peu moins chers qu’au Café Clara et ils vous servent aussi des petits amuse-bouches délicieux! Une bonne adresse!
IMG_0977
Vue depuis le Marie-Galante, Belle-Île-en-Mer

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

Marseille, le chant des cigales

LoveUn week-end à Marseille: mes impressions

 

Les médias dépeignent souvent une image assez négative de Marseille: violence, logements insalubres, chômage….et pourtant! Il y a maintenant deux ans, j’ai eu l’occasion d’aller visiter la cité phocéenne pour rendre visite à mon meilleur ami d’enfance, terminant ses études dans le Sud de la France! Et pour être honnête, quelle belle surprise! Marseille m’a enchanté! Marseille, c’est la ville des calanques, des terrasses au soleil, des petits pêcheurs sur le vieux port. Marseille, c’est sa délicieuse cuisine méditerranéenne, ses criques aux eaux turquoises, ses balades en bateaux! Mais Marseille n’enchantera pas seulement les amoureux de la nature! Les passionnés de culture sont aussi les bienvenues: c’est en effet l’occasion de visiter le MuCEM, musée de la civilisation et de la Méditerranée construit en 2013, mais aussi des quartiers très hétéroclites: le panier et ses fresques, le quartier d’Endoume et le Vallon des Auffes, Notre Dame de la Garde et sa vue magnifique sur le port. A Marseille, la vie est douce et agréable. Enfin, pour ceux qui ne sont pas encore entièrement convaincus, Marseille, est à seulement 3h de Paris en TGV et 1h20 de Lyon! Encore un doute? Je vous laisse découvrir mon article et surtout mes meilleures adresses!
DSC_8007
Vallon des Auffes, Marseille

 

cropped-balon-3.png

Que faire à Marseille?

Le vieux port de Marseille

Le vieux port est un des spots les plus connus de Marseille, on y vient pour s’y balader, manger une glace ou encore voir les pêcheurs revenir de leur pêche! C’est aussi un endroit très agréable pour venir voir le coucher de soleil! A partir de là, vous pouvez également aller vous balader vers le quartier du panier. Enfin, sachez que c’est aussi le lieu de départ pour aller au château d’IF ou à l’archipel du Frioul.
DSC_7936
Le vieux port, Marseille
DSC_7941
Le vieux port, Marseille

Le quartier du panier

Le plus vieux quartier de Marseille! Pour y aller, il suffit de se diriger vers l’hôtel continental et de tourner directement vers la gauche. A partir de là, vous pouvez vous balader dans le quartier du panier et flâner dans les petites ruelles. Il y a de nombreuses fresques, petits restaurants, et boutiques à voir!

Le château d’If

Vous avez sûrement déjà entendu parler du Château d’IF, rendu si célèbre par le Comte de Monte-Cristo, d’Alexandre Dumas. Site le plus visité de Marseille, il fut construit au 16ème siècle sous Françoise Ier et servi pendant près de 400 de prison. D’ailleurs pour la petite anecdote, les prisonniers pouvaient payer une certaine somme pour bénéficier de « meilleures » cellules. 3 500 protestants y furent emprisonner.
Prix de la visite: 5,5€
DSC_8141
Vue depuis le château d’If, Marseille
DSC_8136
Le château d’If, Marseille

La basilique Notre Dame de la Garde

Impossible de louper la basilique Notre Dame de la Garde en venant à Marseille! Construite en 1853 et surnommée « la Bonne Mère », elle est un symbole pour tous les habitants de la ville! Pour y accéder, il suffit de monter la colline par bus, voiture ou à pieds (pour les plus courageux) depuis le vieux port. Pour information, la visite est gratuite. Il y a souvent beaucoup de touristes dans les environs, mais sa localisation idéale sur la colline vous offre une vue panoramique incroyable sur Marseille! Pour les amoureux de photographie, c’est un spot idéal!
DSC_7952
Notre Dame de la Garde, Marseille

 

Le MuCEUM et le fort Saint-Jean

Construit en 2013, le MuCEUM est le musée de la civilisation et de la Méditerranée de Marseille. Impossible de passer ici sans venir le voir: l’extérieur vaut autant le coup d’œil que les magnifiques collections qui y sont exposées (celle permanente est d’ailleurs gratuite). L’architecture externe est remarquable de par sa dentelle en béton qui offre un jeu de lumières assez exceptionnel en particulier pendant le levée et le coucher de soleil.  Les trois sites qui le composent sont reliés par des passerelles et offrent une vue sublime sur le port, la basilique Notre Dame de la Garde et le palais du Pharo. Enfin pour les plus curieux, de nombreuses conférences sont organisées autour des grandes questions de société! N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site ici!
DSC_8015
Le MuCEUM, Marseille
DSC_8029
Le MuCEUM, Marseille

Le quartier d’Endoume et le Vallon des Auffes

Le Vallon des Auffes est pour moi l’un des plus beaux petits ports de Marseille. A l’époque, de nombreux fabricants de cordage y étaient installés! Vous pouvez vous balader aux alentours du Viaduc et même vous baigner après être passé en dessous! Pour ceux qui veulent profiter de la vue plus longtemps, il y a un petit restaurant de poissons qui propose d’excellents plats juste en face (je vous partage l’adresse en fin d’articles)!
DSC_8013
Le Vallon des Auffes, Marseille

Les calanques de Sugiton

On ne peut venir à Marseille sans venir visiter les calanques et se baigner dans ses superbes eaux turquoises! En arrivant, vous aurez le choix entre plusieurs spots (calanques de Port Miou, de Port Pin, en Vau, de Sormiou, etc…). Pour ma part, mon ami m’a conseillé de visiter celle de Sugiton et je n’ai pas été déçue! Composée de deux criques, chacune avec une petite plage de galets, c’est l’occasion de poser sa serviette et d’aller y faire un plongeon! Pour y accéder, il faut suivre une petite route en lacets depuis le col de la Gineste! Pensez bien à prendre de l’eau!
DSC_8051
Les calanques de Sugiton, Marseille
DSC_8040
Les calanques de Sugiton, Marseille
DSC_8070
Les calanques de Sugiton, Marseille
DSC_8105
Les calanques de Sugiton, Marseille

 

logo 13

Mes bonnes adresses

RestoOù manger?

Chez Jeannot 
Adresse: 129 rue du Vallon des Auffes
C’est en me baladant dans le quartier du Vallon des Auffes, qu’une petite faim a soudainement pointé le bout de son nez! Un peu par hasard, je me suis décidée à m’arrêter dans ce petite restaurant offrant une vue sublime sur le Vallon. A la base, ce restaurant est assez connu pour ses pizzas mais les températures étant très hautes, j’ai plutôt opté pour un petit plat de poissons grillés: rien à dire tout était très bon et très frais, le tout servi dans des quantités généreuses! Les serveurs sont très sympas et les prix vraiment raisonnables! Un dernier petit conseil: n’hésitez pas à passer par la fourchette: les réductions sont vraiment intéressantes le midi!

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

 

Un week-end à Etretat

Love

Un week-end à Etretat: mes impressions

Les terrasses au soleil, les oiseaux qui chantent, les jours qui rallongent… Et oui, c’est l’été qui arrive et cela me donne de plus en plus envie de quitter Paris et d’aller vagabonder dans nos belles régions / villages français! Car oui, quand on y pense, pas vraiment besoin de partir à l’autre bout du monde pour être dépaysée! Première destination de l’été sur ma liste: Etretat. Gardant de très bons souvenirs de mon passage à Deauville et à Honfleur il y a maintenant plusieurs années, j’avais également beaucoup entendu parler de ce petit village Normand, bien connu pour ses falaises que nombreux d’entre nous ont eu l’occasion de découvrir grâce aux peintures de Monet! Plutôt discret l’hiver, Etretat se réveille au printemps et se fait plus vivace, enjouée. C’est d’ailleurs selon moi la meilleure période pour y aller: les touristes se faisant vraiment nombreux l’été! 2 jours suffisent pour visiter Etretat. Dans cet article, je vous propose de découvrir de jolies balades et vous partage une fois de plus mes meilleures adresses!
Etretat 6
Coucher de soleil sur la plage, Etretat

 

cropped-balon-3.png

Que faire à Etretat?

La balade sur le chemin des douaniers – Vers le golf

Une fois arrivée sur la plage de galets , deux balades s’offrent à vous. La première à votre gauche est la promenade sur le chemin des douaniers. En 5/ 10 minutes, vous arrivez directement en haut de la falaise et pouvez admirer une vue magnifique sur la mer.
Etretat 4
Chemin des douaniers, Etretat
Etretat 3
Chemin des douaniers, Etretat
Etretat 2
Chemin des douaniers, Etretat

La balade vers la chapelle de Notre Dame de La Garde

De l’autre côté, à votre droite, vous pouvez monter en 10/15 minutes tout en haut de la falaise vers la chapelle Notre Dame de la Garde. Vous avez une vue plus dégagée sur les fameuses falaises (celles que l’on voit sur les cartes postales) et surtout moins de monde (sûrement dues aux nombreuses marches ;)). Les deux balades se valent, même si j’ai tout de même eu un petit coup de cœur pour la deuxième!
Etretat 8
Balade vers la chapelle, Etretat

 

logo 13

Mes bonnes adresses

Resto

Où manger?

Le Clos Lupin
Adresse: 22 rue Alphonse Karr
Excellent petit restaurant semi-gastro. Poissons très frais, plats savoureux et délicats. Un bon repère pour les fans de poissons et surtout un excellent rapport qualité prix. Comptez 80 euros à deux pour entrée / plat / dessert + vin!
Le Romain d’Etretat
Adresse: 1 rue Georges Brudeau
Sans grande prétention, ce petit restaurant propose des pizzerias et autres plats italiens. Rien d’exceptionnel (quand même une attention particulière pour leur tiramisu! ;)), mais une bonne occasion pour aller grignoter un morceau en face de la mer à un prix raisonnable (comptez 12 euros la pizza).
La Flotille
Adresse: 22 rue Alphonse Karr
Si vous souhaitez manger une moule frite à Etretat, c’est ici qu’il faut venir. Le restaurant propose plusieurs revisites, mais c’est surtout celles à la normande qui ont éveillé mes papilles! Pour les plus gourmands, la formule à 20 euros (boisson, moules / frites et crêpes) fera grandement l’affaire!

hotel

Où dormir?

Hôtel Ambassadeur – 3* – Comptez 130 € la nuit
Adresse: 10 Avenue de Verdun
Un petit hôtel très mignon situé à 2 minutes à pieds de l’office du tourisme et à 5 minutes à pieds de la plage. Les chambres sont spacieuses, très propres et les lits confortables! Les petits déjeuners sont assez simples mais font l’affaire! En bref, un hôtel bien mais un peu cher pour la qualité du service proposé.

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

Cracovie – Leçon d’histoire

Love

Mes impressions

Cracovie est une ville surprenante. J’irais même plus loin en disant que Cracovie est une ville intrigante. Il suffit d’aller se balader 5 minutes dans le vieux quartier pour sentir un lourd passé chargé d’histoire. Les musées concernant ce sujet y sont nombreux et les églises sont très présentes: symbole d’une foi inébranlable du peuple polonais. Si l’ancienne capitale de la Pologne a conservé son charme d’antan, c’est également une ville en pleine mutation: la jeunesse est très présente et sort beaucoup. La nuit, les bars se remplissent et reflètent le caractère multi-culturel de Cracovie: on entend parler toutes les langues! Ville en mouvement: OUI. Finalement, Cracovie n’est pas si différente des capitales européennes: on y trouve le même genre de petits restos (avec quand même une gastronomie très grasse et pas très fine (mais très bonne!)), de nombreux super marchés et autres magasins connus. Néanmoins, impossible de venir à Cracovie sans aller visiter les camps de concentration d’Auschwitz. Les mots me manquent pour décrire cette horrible expérience. Comme s’il m’était impossible d’imaginer que nous pouvions perdre à ce point notre humanité. Cracovie c’est une leçon d’histoire mais par dessus tout un devoir de mémoire…
thumb_IMG_4236_1024
Eglise Sainte-Marie, Cracovie

 

money

Budget

Cracovie est, à l’image de Bratislava, l’une des villes les moins chers d’Europe de l’Est. En tout cas moins cher que Prague et Budapest dont les prix ont rapidement grimpés ces dernières années avec la montée du tourisme. Comptez 1€ le shot (aie aie). Plus sérieusement retenez simplement: 1€ = 4,22 zloty!

cropped-cropped-cropped-noun_1065902_cc2.png

Que voir à Cracovie ?

  • Visiter la grande place médiévale de Cracovie – Rynek

La place de Rynek est la deuxième plus grande place d’Europe (après la place Saint Pierre à Rome). Inaugurée au 13ème siècle, elle conserve encore aujourd’hui son style médiéval ! Comptez bien une bonne journée pour la visiter : à elle seule, elle regroupe plusieurs musées, églises, et un hôtel de ville. Voici ma to-do pour cette place si particulière !
thumb_IMG_4255_1024
Place Rynek, Cracovie
  • La place Rynek | Visiter l’église Sainte Marie (Kosciol Mariacki)
Impossible de louper cette église du 14ème siècle située à l’entrée de la place Rynek! Remarquable par ses deux grandes tours, c’est surtout l’intérieur de l’église qui nous laisse de marbre: le retable situé au dessus de l’hôtel serait le plus grand d’Europe. Les  muraux sont aussi superbes et créent un jeu de lumière assez magique dans cette église gothique! En bref, je conseille cette visite sans hésitation (même aux non-croyants). Seulement petit bémol: dommage qu’il y ait autant de touristes…
thumb_IMG_4253_1024
Eglise Sainte-Marie, Cracovie
  • La place Rynek | Visiter la halle aux draps – Sukkienice
On pourrait plutôt parler d’une « ancienne » halle aux draps (construite au 13ème siécle) puis-qu’aujourd’hui s’y retrouvent principalement des petits marchands de souvenirs  et gadgets en tout genre! Toutefois l’endroit a conservé son charme et surtout mène à un musée souterrain assez connu qui retrace l’histoire de Cracovie! Un dernier conseil: si vous souhaitez acheter des souvenirs, ne vous attardez pas ici! Les stands se ressemblent tous et surtout vous avez des petites boutiques toutes aussi mignonnes dans le centre de la ville!
thumb_IMG_4244_1024
La halle aux draps, Cracovie
  • La place Rynek | Visiter le musée de Cracovie au Moyen-Âge
Un superbe musée qui à travers ses nombreuses maquettes, jeux et interactions en tout genre nous fait revivre l’histoire de la Pologne et de Cracovie, ancienne capitale du pays. Un endroit parfait pour les passionnés d’histoire!
Prix: 19 zl (5€)
  • La place Rynek | Voir la statue de bronze réalisé par Igor Mitoraj
Artiste franco-polonais, Igor Mitoraj a laissé sur la place Rynek une immense statue de bronze représentant une tête d’homme basée sur les proportions idéales de la Grèce antique (la loi 1/7 ou la tête doit faire 1/7 du corps) ! Ce qui est le plus amusant, c’est qu’on peut même s’y glisser dedans : un jeu d’enfant !
thumb_IMG_4234_1024
Statue de bronze de Igor Mitoraj, Cracovie
  • Visiter le quartier juif Kazimierz

Si vous pouvez toujours visiter dans le quartier juif les synagogues (le cimetière Remu’h (datant du 15ème siècle) et le nouveau cimetière), le quartier juif de Cracovie a pris depuis quelques années un nouveau souffle. Vidé de tous ses habitants pendant la seconde guerre mondiale, c’est aujourd’hui un quartier où se retrouve la jeunesse autour des nouveaux bars et restaurants au style plutôt hypster. Des concerts de jazz et autres événements y sont organisés toute l’année mais vous pouvez également allez admirer les fresques Street Art en vous baladant !
  • Faire la tournée des bars à shots

Parlons peu…parlons bien ! Pour les plus festifs d’entre nous, Cracovie c’est aussi une bonne occasion de faire la fête ! Quand la nuit tombe, les polonais sortent dans les bars pour se retrouver et aller boire bière, vodka et shots…Le quartier le plus animé est sûrement Kazimierz. On y trouve de nombreux restaurants, bars et il y a beaucoup, beaucoup de monde ! La légende raconte d’ailleurs que personne ne peut faire flancher les polonais…C’est confirmé !
  • Visiter le château Wawel

Le château est magnifique mais alors je vous préviens: il faut vraiment vouloir visiter les lieux! La file d’attente peut, en effet, être très longue. Les prix varient selon les salles / monuments que vous souhaitez visiter. Vous pouvez également choisir de partir faire une visite avec un guide (certaines sont animées en français). Cela peut être intéressant, notamment pour visiter les appartements royaux! En somme, une belle expérience!
Adresse: Wawel 5, 31-001 Kraków, Pologne
thumb_IMG_4269_1024
Château Wawel, Cracovie
thumb_IMG_4267_1024
Château Wawel, Cracovie
  • Découvrir la vieille ville | Stare Miasto

Pour moi, c’est LE quartier à visiter en priorité à Cracovie ! Des petites ruelles pleines de charme, de nombreux musées, églises, boutiques et petits restaurants en tout genre et surtout d’époque ! Car oui, le quartier Stare Miasto est un des seuls quartiers de Cracovie à avoir été épargné pendant la seconde guerre mondiale. Rentré au patrimoine de l’Unesco en 1978, son charme est renforcé par les nombreuses calèches que l’on y rencontre et surtout l’absence totale de voitures ! J’ai vraiment adoré !
thumb_IMG_4231_1024
Vieux quartier, Cracovie
  • L’usine d’Oskar Schindler

Si vous avez vu le film la liste de Schindler, ce musée situé dans le quartier juif de Cracovie est fait pour vous. Bien qu’on y retrouve très peu de traces de l’ancienne usine et pas vraiment d’informations sur la vie de Schindler lui-même (mauvaise communication finalement), ce musée vaut le coup d’œil. Organisé sous forme de parcours, avec des mises en scène assez interactives, ce musée offre une vue d’ensemble assez complète sur l’histoire de Cracovie. Une visite assez complémentaire à celle des camps de concentration d’Auschwitz.
Prix de la visite :
Adresse : ul. Lipowa 4, Cracovie 30-702, Pologne
  • Visiter les camps de concentration d’Auschwitz – Birkenau

Cela faisait longtemps que j’avais envie de visiter les camps de concentration d’Auschwitz – Birkenau. D’une part par devoir de mémoire, pour ne pas oublier cette perte totale d’humanité. Et d’autre part pour mon histoire personnelle : mon grand-père espagnol ayant été déporté dans les camps de concentration sous Franco. Il n’y a pas aucun mot pour décrire la terreur, l’angoisse et l’atrocité qui règnent encore dans ces lieux. Il n’y a aucun mot pour décrire simplement les émotions que j’ai ressentis pendant cette journée, comme si l’empreinte de tous ces innocents n’était jamais vraiment partie.
Mon seul conseil est de faire cette visite à la fin de votre séjour à Cracovie car une chose est sûre: nous n’en ressortons pas les mêmes.
Prix de la visite : Comptez 40 euros au départ de Cracovie (1H30 de trajet aller) avec un guide. Le mieux est de passer par votre hôtel / auberge de jeunesse pour vous organiser l’excursion.
Temps de la visite : Comptez une journée entière : visite du premier camp Auschwitz I le matin et Auschwitz II – Birkenau l’aprem.
thumb_IMG_4275_1024
Auschwitz – Pologne

logo 13

Mes bonnes adresses

 

hotel

Où dormir?

Atlantis Hostel – Comptez environ 20/25€ la nuit
Adresse: Dietla 58, 30-001 Kraków, Pologne
Une petite auberge de jeunesse située à côté du quartier juif et pas très loin du centre de la ville. Les chambres sont très propres et silencieuses et le personnel accueillant. N’hésitez pas à aller les voir si vous avez besoin de conseils pour vos visites! Ils nous avaient bien aidé dans l’organisation de notre visite d’Auschwitz.

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

 

Bratislava: Let’s party!

Love

Un week-end à Bratislava: mes impressions

Peu de personnes viennent visiter Bratislava et pourtant, c’est une ville qui vaut le coup d’œil. Tout d’abord parce qu’elle est près de la plupart des grandes capitales d’Europe de l’Est (1h de route (60km) de Vienne, 3h de bus de Budapest, etc…). Ensuite parce que Bratislava est le symbole même d’une ville en pleine transformation suite à un héritage soviétique lourd (et oui n’oublions pas que Bratislava n’est devenue la capitale de la Slovaquie qu’en 1993 suite à la scission de la Tchéquoslovaquie en deux pays : la Slovaquie donc et la République Tchèque). Comptant 44 000 habitants, c’est une ville à taille humaine et surtout pleine de charme : notamment grâce à son cœur historique et son château offrant une vue sublime sur les toits de la capitale (cela m’a d’ailleurs beaucoup fait penser à certains panoramas d’Italie). Néanmoins Bratislava, c’est aussi une ville de contraste : contraste entre une véritable révolution culturelle vers la modernité, l’Art, l’histoire, le tourisme et une ancienne génération toujours marquée par les guerres, visibles à travers des bâtiments froids, austères et abandonnés. Je suis restée à Bratislava une journée et une nuit (vous pouvez peut-être prévoir deux jours pour ne pas courir). J’ai aimé arpenter ces ruelles, découvrir cette nouvelle culture et surtout…faire la fête : car oui la capitale est aussi le nouvel eldorado de la jeunesse Slovaque…de plus en plus ouverte sur le monde.
thumb_IMG_3780_1024
Vue sur les toits de Bratislava

money

Budget

Bien que Bratislava reste une ville très accessible (prix bien moins chers qu’en France et plutôt proches de ceux que l’on peut trouver en Europe de l’Est), le pouvoir d’achat n’est pas aussi élevé que celui auquel on peut s’attendre (notamment depuis l’entrée du pays dans la zone euro en 2004). Néanmoins, pas de prise de tête avec les taux de change : ici on paie tout en euro !!

 

cropped-balon-3.png

Que faire à Bratislava?

  • Visiter le centre historique de Bratislava

Avec ses petites maisons aux couleurs pastel, on se croirait presque dans certaines ruelles de Prague ! En effet, on retrouve la même influence Art Nouveau que l’on a dans d’autres capitales d’Europe de l’Est comme celle de la République Tchèque, Vienne ou encore Zagreb. Le centre historique se visite assez rapidement (une heure suffit pour faire le tour). Néanmoins vous pouvez flâner dans les cafés et les restos pour profiter pleinement du charme de ces vieux quartiers !
thumb_IMG_3752_1024
En route vers le château, Bratislava
thumb_IMG_3754_1024
Centre historique, Bratislava
  • Visiter la place Hlavné Namestie

La place Hlavne namestie (toute petite place) est le lieu de rencontre des habitants de Slovaquie notamment lors des fêtes religieuses de l’année (Pâques, la Saint-Sylvestre, Noël, etc…). C’est également le principal point de repère pour se situer dans la ville. A partir de la place, vous pouvez visiter l’église jésuite, le palais Kutscherfeld (devenu aujourd’hui l’ambassade de France), ou encore l’ancien hôtel de ville (d’un jaune tout du moins…éclatant) ou encore le musée de Bratislava. Personnellement, je n’ai passé qu’une journée et une nuit (nous y reviendrons plus tard 😉) dans la capitale. J’ai donc profité de mon temps pour me balader dans la ville (et faire la fête) plutôt que d’être enfermée dans les musées !
thumb_IMG_3794_1024
La « Grande » place de Bratislava
  • Le château de Bratislava

Un peu à l’image de Ljubljana en Slovénie, le château médiéval de Bratislava surplombe la ville du haut de sa colline (85m d’ascension, quand même !). Construit au 5ème siècle, il avait à l’époque pour but de protéger la ville des ennemis. Au fil des siècle, il eut plusieurs fonctions différentes : résidence royale, base militaire, …etc. Aujourd’hui le château de Bratislava (reconstruit en 1946 suite à un incendie) abrite une magnifique collection de tapisseries, argenteries, meubles, bijoux vous permettant d’en apprendre un peu plus sur l’histoire du pays (comptez une heure pour la visite). Vous pouvez également profiter d’une petite balade aux alentours du château pour admirer la vue sur la vieille ville et le Danube !
Adresse : Zamocka ulica, Bratislava, Slovaquie
Prix : 3 € l’entrée
thumb_IMG_3766_1024
Château de Bratislava
thumb_IMG_3761_1024
Château de Bratislava

 

 

logo 13

Mes bonnes adresses

party

Où sortir?

PRIMI
Adresse: Michalská 378/21, 811 03 Staré Mesto, Slovaquie
Il paraît que le PRIMI est au départ un restaurant Italien assez branché. Mais quand la nuit tombe et que les verres se remplissent, l’endroit change d’ambiance…comme par magie: la musique résonne, les gens se déhanchent transformant l’endroit en un véritable bar dansant! Nous y avons passé une excellente soirée puisque nous sommes restés jusqu’à la fermeture! Et surtout les boissons sont vraiment (mais vraiment) peu chères!

hotel

Où dormir?

Downtown Backpackers Hostel – Environ 12€ la nuit
Adresse: Panenská 680/31, 811 03 Bratislava, Slovaquie
Bon j’annonce la couleur: clairement pas un endroit à garder dans son carnet d’adresse pour venir passer un week-end d’amoureux en Slovaquie! Néanmoins, l’auberge fait l’affaire: les prix des chambres sont peu chers et même si l’endroit est un peu « vieillot » tout est propre: les lits, la salle de bain. Si vous avez envie de cuisiner, vous avez un petit salon assez kitch mais plutôt confortable où vous pouvez vous relaxer! Sinon, l’auberge propose également des petits plats au bar plutôt bons! En bref, bien pour une escale mais pas plus!

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

Budapest et ses thermes

Love

Passer un week-end prolongé à Budapest: mes impressions

Budapest: Buda et Pest. Quand on vient visiter la capitale Hongroise, rien ne laisse supposer que cette ville fût autrefois séparée en deux. Unifiés en 1873, les quartiers chics de Buda se sont doucement fondus dans ceux plus authentiques et vivants de Pest. Reste le fleuve qui sépare ces deux territoires, symboliquement, comme un clin d’œil à leur histoire. La perle du Danube, comme on l’appelle souvent a tout pour plaire: des monuments architecturaux impressionnants portant encore les traces d’un passé pas très glorieux, des grands espaces, fidèles aux malheureuses aspirations communistes, mais aussi des bars, cafés, restos plus sympas et branchés où il fait bon de flâner! Budapest est pour moi LA capitale européenne à visiter l’hiver. Ses lumières, ses balades, son atmosphère lui donnent un côté magique, presque enchanteresse! Vous l’aurez compris, Budapest a été un vrai coup de cœur pour moi! Retour sur mon petit périple!
Vue depuis le château – Budapest, Hongrie

 

money

Budget

Si le prix de la bière et des restos reste très raisonnable (bien en dessous de la moyenne à Paris), les prix des logements, quant à eux) peuvent être assez élevés! En quelques années seulement (6 ans entre mes deux séjours à Budapest), les prix des hôtels ont pris au moins 20%! Soyez aussi attentifs aux arnaques!
Pour le taux de conversion, comptez 1€ = 365 forint. Si vous voulez, faire des économies pensez à la Budapest Card qui vous permettra de bénéficier des transports gratuitement et d’avoir des prix réduits sur les visites des musées! Pour plus d’informations, cliquez ici!

 

cropped-cropped-cropped-noun_1065902_cc2.png

Que voir à Budapest?

Le Parlement

Situé dans le quartier de Pest, le parlement de Budapest nous sublime à la fois par les détails néo-gothiques de son architecture que par sa prédominance globale. On pourrait croire que ce bâtiment date d’il y a plusieurs siècles et pourtant il fut seulement inauguré en 1902! Aujourd’hui, il est toujours le siège de l’Assemblée National de la Hongrie! Il y a de nombreuses visites (y compris en français) d’une très grande qualité: raison pour laquelle je vous conseille vraiment d’aller réserver vos places en avance sur internet (vous pouvez les prendre ici).
Dans ce parlement, vous aurez notamment la possibilité de visiter la salle de la coupole où se trouve la couronne de Saint-Etienne (un véritable symbole en Hongrie)! Si vous vous baladez du côté de Buda, profitez de monter tout en haut du château pour admirer de nuit le parlement illuminée qui donne sur le Danube: grandiose!
Prix de la visite: 12 euros
Adresse: Kossuth Lajos tér 1-3, 1055 Hongrie
Le Parlement – Budapest, Hongrie

 

Le Mont Gellert et le château de Budapest

Si vous souhaitez avoir la meilleure vue de Budapest c’est ici qu’il faut aller: au mont Gellert! Vous pouvez y accéder par funiculaire ou à pieds pour les plus courageux! C’est aussi l’occasion d’aller visiter le château de Budapest (la résidence des rois du pays) ou plutôt de Buda (Budavar) puisque c’est sur cette partie du Danube qu’il se situe! Les explications des rois hongrois ne sont pas vraiment très détaillées (sauf visite guidée) mais vous aurez la possibilité de profiter de la vue des différentes terrasses!
Adresse: Szent György tér
Prix de la visite: autour de 5€
Funiculaire pour aller au château – Budapest, Hongrie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le château de Budapest – Budapest – Hongrie

 

Le Marché couvert de Budapest

Situé à Pest dans le quartier central, le marché couvert de Budapest n’est pas un simple lieu touristique! Tout d’abord par son histoire puisqu’il a été construit en 1900 par un français bien connu: Gustave Eiffel. Enfin par la multitude de produits frais qu’il propose: de très nombreux stands de fruits, légumes, épices (dont le paprika, une grande spécialité Hongroise) mais également de nombreuses petites échoppes à l’étage où déguster des spécialités locales pour quelques euros! Un petit bonheur!
Adresse: Fővám tér 1-3
Le marché couvert – Budapest, Hongrie

 

L’Eglise Saint-Matthias

L’Eglise Saint-Matthias est un monument majeur du quartier de Buda. Construite au 13ème siècle, cette église a une longue et périlleuse histoire. Après un incendie au XVIème siècle, elle fut transformée en mosquée puis redétruite après la conquête des Hasbourgs pour être de nouveau construite en église! La visite de l’intérieur vaut le coup d’œil!
Prix de la visite: 3€
Adresse: Szentháromság tér 2.
L’église Saint-Matthias – Budapest, Hongrie

 

Le quartier juif

Le quartier juif est un immanquable à Budapest! Pas seulement par son histoire, mais aussi par sa vie culturelle. Tout d’abord, il  y a bien entendu la Grande Synagogue, construire en 1859. Elle a une architecture assez imposante (et ressemble d’ailleurs beaucoup à une église, ce qui lui a valu quelques critiques). Vous pouvez la visiter à l’intérieur mais le prix de l’entrée est assez cher (autour de 15€ dans mon souvenir, pour un lieu religieux, sérieusement?). Vous avez également la possibilité de visiter le mémorial de l’Holocauste. Je l’ai trouvé assez bien fait puisque contrairement à la maison de la terreur, il retraçait plutôt bien le développement du climat antisémite avant la guerre 39/45. Les témoignages sont prenants, l’atmosphère sombre et les objets de l’époque conservés rendent la visite encore plus authentique. Le devoir de mémoire est ici bien réalisé! S’il vous reste du temps, profiter d’une petite flânerie pour faire les bars du quartier: assez originaux, vous y trouverez de nombreuses fresques où prendre des photos! Une belle expérience!
Adresse de la grande synagogue: Dohany u.2
Adresse du mémorial de l’Holocauste: Páva u., 1094 Hongrie (comptez 4€ pour la visite)
La grande synagogue – Budapest, Hongrie
Le quartier juif – Budapest, Hongrie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La place des héros

Classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO, la place des héros a été construite pour célébrer les mille ans d’installation des Magyars (groupe ethno-linguistique d’Asie Centrale) dans la plaine Hongroise. Impossible de la louper: elle fait partie d’un « hub » culturel et touristique assez important à Budapest. Située au bout de l’avenue Andrassy, elle n’est pas très loin de l’opéra de Budapest, de la maison de la terreur ou encore des bains de Széchenyi! De quoi finir votre visite en beauté!
Adresse: Hősök tere, 1146 Hongrie

 

La place des héros – Budapest, Hongrie

 

La maison de la terreur

Inaugurée en 2002, la maison de la terreur est en réalité l’ancien quartier général du parti politique communiste hongrois. Elle retrace ainsi les deux dictatures marquées par le fascisme et le régime de Staline. La reconstitution des faits de l’époque à travers l’exposition rend l’endroit froid à la limite de l’épouvante (notamment par les cellules des prisonniers dans les caves à la fin de la visite). La queue est assez longue et l’expo assez brouillonne finalement malgré les audio guides: il n’y a pas vraiment d’explications sur le climat pré 39 et donc de suite logique. Je reste un peu mitigée sur cette visite, même si elle reste un site clé à voir (rien que pour l’histoire du bâtiment) à Budapest!
Prix: 10 €
Adresse: Andrássy út 60, 1062 Hongrie
La maison de la terreur – Budapest, Hongrie

 

Les thermes de Budapest

Impossible de venir à Budapest sans venir faire un petit plouf dans ses thermes! J’ai eu l’occasion de visiter deux fois la capitale Hongroise et je suis toujours allée aux mêmes: les thermes Széchenyi. J’ai tout simplement adoré cette ambiance hivernale à profiter des bains thermaux la nuit, sous un ciel étoilé. Les thermes Széchenyi sont assez bien organisés puisqu’ils vous donnent la possibilité de profiter des bains à l’extérieur et à l’intérieur, pour les plus frileux. En plus des bains, vous avez également la possibilité de profiter d’un énorme sauna et des bassins glacés! Pour les plus riches d’entre nous, n’hésitez à passer à l’accueil réserver un massage! Un dernier petit conseil: si vous le pouvez, allez-y tôt le matin ou tard le soir car les thermes sont très touristiques et se remplissent très vite!
Prix de l’entrée: 18 euros (vous pouvez prendre votre coupe file ici)
Adresse: Állatkerti krt. 9-11, 1146 Hongrie

 

logo 13

Mes bonnes adresses

RestoLes restaurants

Spiler & la rue Kiraly
AdresseKiraly utca 13. | Gozsdu udvarBudapest 1075, Hongrie
Si vous souhaitez aller dîner dans un endroit un peu branché, je ne peux que vous conseiller cette petite ruelle perdue dans le centre de Budapest: oui, il m’aura bien fallu 20 minutes pour la trouver: bonjour mon sens de l’orientation! Mais, le jeu en valait la chandelle. Quand la nuit tombe, les bars s’animent, la musique vibre et les jeunes cadres y viennent pour dîner et refaire le monde. Ici, vous ne trouverez pas de nourriture Hongroise: plutôt des plats de cuisine méditerranéenne, nord américaine. Pour notre part, nous avons opté pour le restaurant Spiler: d’excellentes burgers, un service au top, une ambiance vraiment sympa, des cocktails bien réalisés! Bref, un vrai coup de cœur pour cette adresse puisque nous y sommes retournés le lendemain!

Brunch

Où bruncher / prendre un goûter?

Avenue Café
Adresse: Budapest, Paulay Ede u. 1, 1061 Hongrie
Si vous voulez une bonne adresse pour vous retrouver entre copines, j’ai trouvé le sport parfait à Budapest! Petit café très girly, à la déco scandinave, brunchs très complets avec des plats simples mais savoureux, smoothies, thés, jus frais pressés! Quand les températures sont vraiment très froides à Budapest, c’est LA bonne adresse où s’arrêter!

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

Prague, la belle

Love

Passer un week-end prolongé à Prague: mes impressions

Prague, la belle. Quelle ville magnifique et que de doux souvenirs j’y ai laissés ! J’ai eu la chance d’aller à Prague deux fois en hiver. Celle qui m’a le plus marquée fut bien entendu ma visite durant les fêtes de Noël : neige, énorme sapin et superbes décorations sur la place de l’horloge… Une atmosphère féérique. Prague est un lieu chargé d’histoire. Fortement marquée par la seconde guerre mondiale (n’oublions pas que 90% de la population juive a été décimée en République Tchèque à cette époque), je n’oublierai jamais ma visite au mémorial, ni le sentiment de vide intense et de profonde empathie que j’ai eu lorsque j’ai croisé le regard de ces vieilles dames rescapées de ce drame. Prague, c’est aussi une présence culturelle forte avec de nombreux musées, de l’Art Nouveau poussé à l’extrême (superbe exposition de Mucha), et une production cristal de à n’en plus finir. Prague, c’est un château surplombant la ville à l’image de ceux que l’on peut rencontrer dans les films de princesse. Prague, c’est son pont et son superbe coucher de soleil sur le fleuve Vltava. Prague c’est un peu une ville d’amoureux et une chose est sûre : j’y emmènerai le mien 😊
IMG_4038
Grande Place – Prague, République Tchèque

money

Budget

Bien qu’étant en Europe de l’Est, Prague reste une ville assez chère car très touristique. Il y a également beaucoup de musées / églises / monuments à visiter et les prix ne sont pas donnés (je pense notamment à la grande synagogue que j’ai refusé de visiter tant je trouvais le prix exorbitant pour une institution religieuse). Ici on paie en couronne Tchèque : 100 couronnes = 4 euros. Dernier conseil : faîtes attention aux pickpockets, très nombreux et aux bureaux de change (qui s’arrangent vraiment sur leur taux). Le mieux est de passer par votre banque ou d’échanger à l’aéroport.

 

cropped-cropped-cropped-noun_1065902_cc2.png

Que voir à Prague?

  • Se balader sur la place de la vieille ville

Magnifique place aux mélanges de style (baroque, classique et rococo) qui me fait beaucoup penser aux ambiances des villes de Flandre ou du Nord de l’Europe comme Amsterdam ou même Arras. Situé au cœur du vieux Prague (Staré Mesto), on y trouve pas mal d’églises, l’hôtel de ville, des petits cafés, restaurants et des artistes ou autres magiciens qui viennent animer la place ! Mais surtout, la vedette ici, c’est l’horloge astronomique (Orloj) qui sonne toutes les heures entre 9h et 21h entrainant un attroupement assez impressionnant sous son carillon !
IMG_3803
Grande Place – Prague, République Tchèque
IMG_4063
Grande Place – Prague, République Tchèque
  • Visiter l’horloge astronomique et admirer la vue sur la grande place

Vieille de 600 ans, l’horloge est en réalité située dans l’ancien hôtel de ville ! La visite permet de visiter les différentes salles, de comprendre le fonctionnement du carillon (avec son défilé des 12 apôtres) mais surtout d’admirer une superbe vue sur la grande place ! Le mieux est de venir en début de soirée pour admirer le coucher de soleil !
Prix de la visite : plein tarif 250 CZK (10€) et tarif réduit 150 (6€)CZK
Adresse :  Staroměstské nám. 1, 110 00 Staré Město, Tchéquie
IMG_3801
Horloge astronomique – Prague, République Tchèque
  • Visiter le musée Art Nouveau consacré à l’artiste Mucha

Situé dans le palais Kaunic (un palais baroque de la vieille ville), ce musée est entièrement consacré à l’Art Nouveau et possède une superbe collection de l’artiste Alfons Mucha et quelques œuvres de Klimt ! La boutique est aussi très sympa : une bonne occasion si vous cherchez des cadeaux à ramener !
Prix de la visite :250 CZK ie 10 €
Adresse : Panska 890/7 | Kaunicky Palace, Prague 110 00
  • Traverser le pont Charles et admirer la vue sur le fleuve Vltava

Le pont Saint Charles est le plus grand symbole de Prague. Autrefois appelé le pont de Pierre (et pourtant, il était en bois à l’époque 😉), il changea de nom en l’honneur de Charles IV (alors empereur des romains au 14ème siècle). Aujourd’hui, c’est le lieu parfait pour une balade en amoureux, en particulier très tôt le matin, à l’aube ou pour venir admirer un magnifique coucher de soleil sur le fleuve Vltava. Sur ce long pont qui relie la vieille ville au quartier de Mala Strana (là où l’on trouve le château de Prague), vous trouverez de nombreux musiciens, artistes en tout genre et petits marchands de pacotilles. Il y a également de nombreuses statuts de saints dont celle de Jean Népomucène, un prètre catholique marthyr qui, paraît-il, porterait chance à tous ceux venant poser sa main sur lui…
IMG_4110
Pont Saint- Charles – Prague, République Tchèque
IMG_4102
Vue depuis le pont Saint Charles – Prague, République Tchèque
  • Aller écouter un concert près du mur de John Lennon
Situé après le Pont Saint Charles (vers le quartier de Mala Strana), le John Lenon Wall est un mur très coloré (amateur de street Art, foncez !) où viennent chanter des artistes de rue ! Ce mur dénote par ses couleurs et son style, assez inhabituel à Prague, mais également par son histoire : surtout lorsqu’on sait que John Lenon n’a jamais mis les pieds dans la capitale !
IMG_4133
Mur John Lennon – Prague, République Tchèque
IMG_4116
A côté du mur John Lennon – Prague, République Tchèque
  • Visiter le château de Prague

Le château de Prague est l’un des plus beaux monuments de la ville. Situé en haut d’une colline, il donne vue sur le fleuve Vltava ! Il est très grand (selon le livre Guinness des records, il serait même le plus grand château au monde avec une emprise au sol de 570m). C’est ici que la plupart des empereurs, rois de bohème vivaient ! D’ailleurs les présidents de la République Tchèque actuels y vivent encore ! Profitez de la relève de la garde à midi et prévoyez une bonne après-midi pour avoir le temps de tout visiter (attention la vente des billets ferme à 14h).
Prix de la visite : Billet circuit long 350 CZK avec 7 monuments (ie 14€) et billet circuit court avec 4 monuments 250 CZ (ie 10€)
Adresse : 119 08 Prague 1, Tchéquie
IMG_3869
Eglise du château – Prague, République Tchèque
IMG_3849
Vue depuis le château – Prague, République Tchèque
  • Visiter le quartier juif et l’ancien cimetière

Le quartier Josefov est le quartier juif de Prague situé dans la vieille ville. Si aujourd’hui, on aime y flâner pour les jolies maisons bourgeoises au style Art Nouveau et ses grandes avenues, il ne faut pas oublier qu’avant le début du 20ème siècle, c’était un quartier indépendant assez insalubre. Il y a beaucoup de choses à visiter dans ce quartier chargé d’histoire (prenez au moins une demi-journée) ! Synagogues, musées, cimetière juif (le plus grand d’Europe avec 100 000 cercueils), galeries d’Art (la plus connue étant la galerie moderne Robert Guttman et ses artistes du 19ème et 20ème siècle) …Ce qui m’a le plus marqué c’est le mémorial juif dans la synagogue Pinkas avec ses murs recouverts d’inscription des prénoms et noms de personnes juives disparues pendant la guerre. Un grand sentiment de solitude et de tristesse mais surtout une véritable prise de conscience face aux conséquences des événements de cette sombre période.
Pour visiter ce quartier, vous avez la possibilité entre plusieurs tickets (soit des tickets individuels par monument), soit des pass.
Pass 1 : 300 CZK (ie 12€) | Accès au cimetière, salle des cérémonies, synagogues (Klaus, Maisel, Espagnole, Pinkas)
Pass 2 : 480 CZK (ie 19€) | Accès aux monuments cités au-dessus + la synagogue Vieille-Nouvelle et celle jubilaire
IMG_3954
Cimetière juif – Prague, République Tchèque
  • Monter tout en haut de la tour Petrin et admirer une vue sur Prague à 360 degrés

Si vous avez envie d’admirer une vue vue magnifique sur Prague, rien de mieux que de monter sur la colline de Petrin (pour les moins sportifs, il y a le funiculaire) et de monter les 298 marches de la tour Petrin construite à la fin du 19ème siècle et considérée par les habitants comme la petite Tour Eiffel Tchèque ! L’endroit est sympa, moins touristique qu’ailleurs et il y a pas mal de choses à faire aux alentours : balade dans des parcs, Monastère de Strahov!
Prix de la visite : comptez 150 CZK ie 6€
Adresse : Ujezd | Prague 1 – Lesser Town, Prague 118 00, République tchèque
IMG_3989
Vue depuis la tour Petrin – Prague, République Tchèque

 

  • Faire le palais de glaces près de la tour Petrin

Ou plutôt ne pas faire…Sauf si vous avez 4euros à perdre ! Il y a pas mal de queue et on se retrouve à passer 10 minutes dans un labyrinthe de miroirs (certes fun au demeurant, mais quand même) pour prendre 3 photos et sortir ! Personnellement, cette expérience ne m’a pas emballé mais je pense que ça peut-être amusant pour les familles venant avec des enfants !
Prix de la visite : 4€
Adresse : Petrinske Sady | Mala Strana, Prague 18000, République tchèque

logo 13

Mes bonnes adresses

 

Resto

Où manger?

Lokal Douhla
Adresse : Dlouhá 33, 110 00 Staré Město, Tchéquie
Situé dans le quartier juif de Prague, ce restaurant propose de la très bonne cuisine Tchèque (plats typiques sans prétention mais bons !) , dans un cadre assez typique ! Les prix sont très corrects (la bière est la moins chère de Prague !) mais le service est à revoir…
Eat Well
Adresse: Kostnické nám. 635/3, 130 00 Praha-Žižkov-Praha 3, Tchéquie
Pour tous ceux qui en ont un peu marre de la « bouffe » Tchèque et qui veulent se régaler de petits plats européens…:ce restaurant est fait pour vous! Un petit restaurant italien situé près du quartier de Ziskov et de la VSE university. Excellent plats et brunchs et très bon rapport qualité prix!

party

 Où prendre un verre ?

The Dancing House
Adresse : Jiráskovo nám. 1981/6, 120 00 Nové Město, Tchéquie
Bâtiment assez original par son architecture et situé au centre de Prague. En réalité, la maison de la danse (comme son nom l’indique) est composée de deux bâtiments : l’un en verre et l’autre en béton, s’enlaçant l’un et l’autre et représentant des danseurs. Les boissons n’ont rien de particulières mais je vous conseille de monter tout en haut pour aller siroter un verre tout en admirant la vue sur Prague et plus particulièrement le pont Saint Charles et le fleuve Vltava.
IMG_4164
The Dancing House – Prague, République Tchèque
ArchVegetal
Adresse: Rybna 716/24, Praha 1 – Stare Mesto
Dans le vieux quartier de Prague, un petit café au style bobo/vegan-friendly qui se transforme également en flex office! Une bonne adresse où venir se réchauffer et une mention spéciale au cheesecake de la maison!
IMG_3919
Arch Vegetal – Prague, République Tchèque

hotel

Où dormir?

Post Hotel Prague – 20 euros la nuit
Adresse: Moravská 1530/9, 120 00 Praha 2, Tchéquie
Post Hotel est une auberge de jeunesse située à 20 minutes à pieds de la vieille ville dans laquelle j’ai séjourné pendant mon deuxième séjour à Prague. Pour en avoir fait quelques unes depuis que je voyage, celle-ci est sûrement l’une des plus propres, des plus calmes et des plus sures que j’ai pu faire! Le personnel est très sympa et bienveillant! La literie impeccable et confortable! Je recommande à 300%

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

Dublin & Howth: un week-end au vert!

Love

Un week-end entre Dublin & Howth : mes impressions

Quand je pense à Dublin, deux images me viennent directement en tête: la bière et la pluie! Et pourtant, mon petit séjour fut rempli de surprises! Si deux / trois jours sont largement suffisants pour visiter la capitale et s’imprégner de son histoire, les plus téméraires pourront s’aventurer à seulement 20 minutes du centre de la ville pour aller profiter de la verdure et des ports de pêcheurs! Je partage avec vous dans cet article mes meilleures visites et surtout mes meilleures adresses de restaurants (les best Fish & Chip) pour les plus gourmands! Bonne lecture!
DSC_4905
Dans les rues de Dublin, Irlande

logo 10

 Ce qu’il faut prévoir avant de partir

  • Un parapluie et des bottes de pluie!
  • Un bon guide!
  • Une bonne paire de baskets pour aller faire des randonnées hors de la ville!
DSC_4853 (1)
En balade dans les parcs – Dublin, Irlande

moneyBudget

Les prix sont moins chers qu’à Paris mais quand même! Comptez le même budget que vous allez visiter une belle ville de province comme Lyon ou Bordeaux!

cropped-balon-3.png

Que faire à Dublin?

  • Parliament House

Je n’ai pas visité l’intérieur du Parliament House mais l’extérieur est tout de même à voir puisque le bâtiment est considéré comme l’un des plus beaux de la capitale (avec le Trinity College)!
            Petite leçon d’histoire….
A l’époque, le Parliament House (construit en 1739 sous le règne de Georges II) accueillait deux chambres: la chambre des Lords et la chambre des communes (House of Commons). Par la suite, l’essentiel des décisions politiques étant prises à Londres, les députés furent obligés de se rendre en Angleterre. Aujourd’hui le Parliament House est le siège social de la Bank of Ireland.
  • Trinity College

Le Trinity College est l’université la plus grande et la plus connue de Dublin. Elle fut fondée à la fin du 16ème siècle à la demande de la reine Elisabeth Ire d’Angleterre. A l’époque, l’université n’accueillait que des protestants et élèves masculins! Les choses ont bien changé depuis puisque des étudiants des quatre coins du monde se retrouvent aujourd’hui dans les amphis! Le Trinity College est aussi très connue pour sa bibliothèque et surtout un de ces trésors cachés: le livre Book of Kells. Ce livre a été écrit par des moines celtiques au 9ème siècle et est considéré encore aujourd’hui comme l’un des grands chef d’œuvres du christianisme Irlandais.
Prix: La visite est gratuite. Ce sont les étudiants de l’université qui organisent les visites guidées (d’une très grande qualité et implication). C’est vous qui choisissez le tips final!
Adresse: College Green, Dublin 2
DSC_5031
Trinity College – Dublin, Irlande
  • Le HA’PENNY Bridge

Le Ha’penny bridge est un des ponts les plus célèbres de Dublin (et pourtant je ne lui trouve rien d’exceptionnel). Ce petit pont est en fer forgé blanc et traverse le Liffey (fleuve qui traverse la ville de Dublin). Il relie ainsi le quartier de Temple Bar à O’Connell Street!
DSC_4938 (1)
Le Ha’ppeny Bridge – Dublin, Irlande
    Petite anecdote…
Pour la petite anecdote, l’histoire raconte qu’à l’époque (date de construction du pont: 1816), les passants devaient s’acquitter d’un impôt d’un demi penny pour pouvoir traverser le fameux pont! Cette légende dut marquer les esprits puisque le pont en garda le nom!
  • Temple Bar

Un quartier animé, coloré et énergique! On y retrouve souvent des guitaristes chantonnant leurs sérénades! Un quartier sympa pour aller savourer une bonne bière Irlandaise en fin d’après-midi / début de soirée!
DSC_4908
Temple Bar – Dublin, Irlande
DSC_4916
Temple Bar – Dublin, Irlande
  • La cathédrale Saint-Patrick

C’est LA cathédrale anglicane à voir à Dublin! Elle a été déjà été reconstruite une fois (au 13ème siécle) donc il ne reste rien du bâtiment d’origine (qui date quand même du 5ème siècle)! Je ne la trouve pas particulièrement atypique, plutôt austère même, mais son architecture gothique me fait un peu penser aux décors de certaines scènes d’Harry Potter! Le mieux est pour moi de faire une visite guidée pour bien comprendre l’histoire religieuse du pays.
Prix de la visite: 6 euros
Adresse: St Patrick’s Close, Wood Quay, Dublin 8, DZ08 H6X3, Irlande

 

DSC_4851
Cathédrale Saint-Patrick – Dublin, Irlande
DSC_4840 (2)
Cathédrale Saint-Patrick – Dublin, Irlande
  • Marsh’s Library

A deux pas de la cathédrale Saint-Patrick, j’ai pris plaisir à visiter cette magnifique bibliothèque publique (la plus vieille d’Irlande) composée non moins de 26 000 œuvres. Plongez vous dans cette ambiance feutrée et n’hésitez surtout pas à poser vos questions aux dames de l’accueil, toujours prêtes à partager avec vous leurs anecdotes! Des visites guidées sont également disponibles. Comptez 30 minutes de visite.
Prix de la visite: 3 €
Adresse: St Patrick’s Close, Wood Quay, Dublin, Irlande
DSC_5041
Marsh’s Library – Dublin, Irlande
DSC_5057-Modifier
Marsh’s Library – Dublin, Irlande
  • Le château de Dublin

Le château de Dublin fut le siège du pouvoir britannique de la capitale jusqu’en 1922. Par la suite, ce bâtiment remplit d’autres fonctions: résidence royale, cours de justice et aujourd’hui centre de conférence. Il n’y a malheureusement pas grand chose à voir dans ce lieu chargé d’histoires. Seul le 1er étage est visitable. Mon guide était assez ennuyeux (il avait hâte d’être en pause je pense!) et n’y mettait pas vraiment de bonne volonté (inutile de dire que la visite fût rapide…). Les salles sont assez sobres. Dommage, j’aurais aimé en apprendre plus!
Prix de la visite: 4,5€
Adresse: Dame St, Dublin 2, Irlande
DSC_5095
Le château de Dublin – Dublin, Irlande
  • Chester Beatty Library

La bibliothèque de Chester Beatty a été créée en 1950 pour conserver les œuvres d’un des grands acteurs de l’industrie minière de l’époque: Alfred Chester. Elle a ensuite ré ouvert ses portes en 2000. Située à deux pas du château de Dublin, elle renferme une collection importante de livres, enluminures, calligraphies de toutes les religions du monde ainsi que de petits objets d’Asie et Orient. Il y a également une salle réservée aux gravures de Goya! Vous pouvez aussi faire une petite pause avant de repartir pour aller prendre un café sous leur verrière! Magique!
Prix de la visite: visite gratuite
Adresse: Dublin Castle, Dublin 2, Irlande
  • National Gallery

Lorsqu’il pleut (et il pleut beaucoup à Dublin…), rien de mieux que de s’arrêter à la National Gallery. Magnifique musée sur 3 étages composé de nombreuses œuvres allant du 17ème au 20ème. On y retrouve de grands artistes comme Le Caravage, Goya ou Poussin.
Prix de la visite: visite gratuite!
Adresse: Merrion Square W, Dublin 2, Irlande

Que faire à Howth?

Pour aller se mettre un peu au vert, rien de mieux que de prendre le train pour se rendre à 30 minutes de Dublin à Howth! Ancien village de pêcheurs, Howth fait désormais partie intégrante de la banlieue de Dublin. Ce n’est pas loin de la capitale et c’est gratuit: alors prenez vos baskets et allez respirer l’air frais lors d’une super randonnée! Retour en images!
DSC_5002
Howth, Irlande
DSC_4966
Howth, Irlande
DSC_4967
Howth, Irlande
DSC_4991
Howth, Irlande
  Comment aller à Howth depuis Dublin?
Vous pouvez prendre le train ou le bus. Pour ma part j’ai pris le train (DART pour être exacte, c’est le nom que leur donnent les Irlandais). Vous pouvez le prendre à la station Tara St. Station (près de Burgh Quay).
Prix: 2,5€
Temps: 26 minutes

 

logo 13

Mes bonnes adresses

DSC_4901
Oups!

Resto

Où manger?

Beshoff Bros | Où manger le meilleur Fish and Chips de Dublin? –  ~10/12 € par personne
Adresse: 5 Vernon Ave, Clontarf, Dublin, Irlande
C’est simple, servi en grande quantité et tellement délicieux…! Beshoff Bros est une chaîne de restaurants proposant le fameux plat Fish and Chips revisité de différentes façons! Impossible de manquer la façade du restaurant! Prenez le plat classique, vous ne serez pas déçu! Un vrai régal!

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

Bienvenue à Helsinki

Love

Passer 2 jours à Helsinki : mes impressions

Durant mon séjour interrail, j’ai eu la chance d’aller passer deux jours à Helsinki, capitale finlandaise. Pour être tout à fait honnête, ce n’était pas l’étape qui m’enthousiasmait le plus lorsque j’ai organisé mon voyage: j’avais l’image d’une capitale assez froide et austère, fortement marquée par l’histoire soviétique. Hors, loin sans faut, il faut reconnaître qu’Helsinki est une ville bien charmante! La possibilité de la visiter entièrement à pieds ou à vélos la rend facilement accessible! Helsinki, c’est un peu une ville de contraste! Très fashion et très vert: on y trouve à la fois de nombreuses petites boutiques, décorateurs, créateurs d’art scandinave mais aussi de nombreux parcs ou espaces vers grâce notamment à son archipel de plus de 330 îles! Culturellement, l’architecture est  plutôt froide et austère: un mélange entre un style art nouveau, classique où l’on trouve encore beaucoup de grands bâtiments, larges avenues, symboles de l’héritage soviétique. Et pourtant, les grands marchés et le port, la place du sénat ajoutent à cette ville un petit charme naturel! On se laisse très vite envoûter par cette culture nordique entre une dégustation de plats  typiquement finlandais ou une balade au marché avec les locaux! En bref, Helsinki m’a agréablement surprise et donné un peu plus le goût de découvrir la culture scandinave!
Siamolina – Finlande

logo 10

   Ce qu’il faut prévoir avant de partir

  • Un bon guide du routard
  • Une bonne paire de baskets
  • Pensez à réserver votre Helsinki Card (allez jeter un œil ici). Un bon moyen de faire des économies sur les transports et les musées!

money

Budget

  • Helsinki reste une capitale très chère (en particulier pour les logements)! Pensez donc bien à profiter des bons plans offerts par la Helsinki Card!
  • 1€ = 5,9 Mark

cropped-balon-3.png

Que faire à Helsinki?

  • Aller se balader sur l’esplanade et manger du poisson

L’esplanade est le lieu idéal pour se situer à Helsinki mais surtout pour se plonger dans la culture locale! Sur la place du marché, le Kauppatori, vous trouverez de nombreux stands où venir déguster des petits plats locaux! Il y a également quelques bateaux de pêcheurs qui viennent vendre leur marchandise directement sur le quai! Ambiance authentique assurée! De cette place, vous pouvez continuer à vous balader le long de la digue pour profiter de la vue sur les nombreux archipels!
Adresse: Adresse: South Harbour, Helsinki
Balade sur l’esplanade – Helsinki, Finlande
Vue depuis l’esplanade – Helsinki, Finlande
  • Faire un tour en grande roue

En bonne touriste et rêveuse que je suis, je ne pouvais pas passer à côté de la grande roue sans venir y faire un tour! Elle n’est pas très haute (surtout quand on a fait celle de Singapour qui culmine à 165m), mais offre une vue magnifique sur la ville et l’archipel!
Prix: 12 euros!
AdresseKatajanokanlaituri 2Helsinki 00160, Finlande
Faire un tour en grande roue – Helsinki, Finlande
  • Prendre le ferry direction Siamolina

Si vous avez peu de temps mais tout de même l’envie de partir à l’aventure, rien de mieux que de prendre le ferry pour se rendre sur l’île de Siamolina. Le départ se fait à partir de la place du marché! Là bas, vous aurez l’occasion de faire de belles balades en pleine nature (pensez à emmener un pique-nique) mais également de visiter la forteresse, un lieu chargé d’histoire et faisant partie du patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1991!
Prix: comptez 4 euros aller / retour
Adresse: South Harbour, Helsinki
Petite leçon d’histoire
Constituée d’un archipel de six petites îles, Siamolina est en réalité une base navale construite au 18ème siécle et destinée à protéger la capitale finlandaise des rivaux du pays! On y trouve encore de nombreux canons de l’époque et surtout une église assez originale puisqu’elle servait également à l’époque de phare!
Balade en ferry, direction Siamolina – Finlande
Siamolina, Finlande. « Il y a quelqu’un? »
Siamolina, Finlande
  • Admirer la place du Sénat

La place du Sénat est une place plutôt carré, réunissant tous les pouvoirs que l’on peut trouver en société: culturelle, politique, religieux! On y trouve bien entendu le sénat, mais également la cathédrale luthérienne, le palais du gouvernement et l’université! Je n’ai pas visité l’intérieur, mais l’architecture vaut quand même le coup d’œil!
La place du Sénat – Helsinki – Finlande
La place du Sénat – Helsinki, Finlande
  • Visiter le musée d’Art Contemporain: KIASMA

Un superbe musée notamment par son architecture ouverte et épurée qui crée de l’espace et attire notre attention sur les œuvres de l’Art contemporain Finlandais! Personnellement, je n’y connaissais pas grand chose et je peux reconnaître que c’est assez spécial. Ici, tous vos sens sont mis à contribution: place à l’art visuel mais aussi à l’art sensoriel !Ce bâtiment ouvert en 1998 se situe juste derrière la gare!
Prix de la visite: 8€ pour les étudiants, 12€ pour les adultes (vestiaire gratuit)
Adresse: Mannerheiminaukio 2, Helsinki 00100, Finlande
Musée d’Art contemporain – KASMA – Helsinki, Finlande
  • Visiter la cathédrale Ouspenski (ou cathédrale de l’Assomption)

A voir rien que pour son architecture! Construite entre 1862 et 1868, c’est LA cathédrale orthodoxe de la capitale finlandaise!
Adresse: Kanavakatu 1, 00160 Helsinki, Finlande
La cathédrale Ouspenski – Helsinki, Finlande
La cathédrale Ouspenski – Helsinki, Finlande
  • Se balader au cœur de ville

Deux jours, c’est très court pour visiter Helsinki! J’ai donc choisi de voir un maximum du paysage en me baladant à pieds! Vous aurez également la possibilité de vous arrêter dans plein de petits cafés cosys ou boutiques branchées! La flânerie est sûrement le meilleur moyen de dénicher des petits trésors!
Centre ville – Helsinki, Finlande
Centre ville – Helsinki, Finlande

logo 13

Mes bonnes adresses

Resto

Où manger?

Merci à mon amie Delphine qui a passé plusieurs mois à Helsinki pour son échange Erasmus et m’a partagé ses meilleures adresses!
Friends and burgers
Adresse:  Mikonkatu 8, 00100 Helsinki, Finlande
Sûrement l’un des meilleurs endroits à Helsinki où venir savourer un bon burger / frites! L’endroit est assez simpliste, mais les produits frais et le service rapide! Tout ça pour un prix vraiment raisonnable pour la capitale!
Konstan Möljä
Adresse: Hietalahdenkatu 14, 00180 Helsinki, Finlande
Si vous souhaitez venir déguster des vrais plats finlandais, c’est ici qu’il faut venir! Pour 25 euros par personne (sans les boissons), vous avez accès à un buffet à volonté avec des plats très variés de la cuisine finlandaise! Le restaurant est vite plein alors penser à réserver ou à venir très tôt!
Juuri
Adresse: Korkeavuorenkatu 27, 00130 Helsinki, Finlande
Restaurant assez original cuisinant des sapas (les tapas finlandais). Dans ce petit restaurant gastronomique, on vient découvrir la cuisine nordique. Les produits sont frais, les mélanges de saveurs assez originales. Il n’en demeure que cela reste une véritable découverte culinaire pour le plaisir des papilles et des yeux! Petit -: la note est assez élevée – on vient ici pour les grandes occasions!
Zetor
Adresse: Mannerheimintie 3-5, 00100 Helsinki, Finlande
A deux minutes de la gare, venez découvrir ce petit restaurant chaleureux à la décoration atypique (les tracteurs sont convertis en bars…) et aux plats typiquement finlandais! Ici, on mange de l’élan et du renne: on teste les vrais plats nordiques! Les prix sont assez chers mais c’est un incontournable à Helsinki.
Café Engel
Adresse: Aleksanterinkatu 26, 00170 Helsinki, Finlande
Un des plus vieux cafés d’Helsinki! Le petit déjeuner est servi jusque 17h et les prix sont vraiment raisonnables (comptez 14,5euros pour une assiette de brunch)! Optez pour le chocolat chaud (un vrai délice). Service impeccable!
Café Regatta
Adresse: Merikannontie 8, 00260 Helsinki, Finlande
Un petit chalet rouge très mignon proposant des super cinnamon rolls! Le café est situé au bord de l’eau et l’ambiance est assez détente! Petit -: beaucoup de monde dans ce café pittoresque!
Kuuma
Adresse:  Albertinkatu 6, 00150 Helsinki, Finlande
Un petit café branché dans le style bobo parisien et idéal pour les vegan friendly et autres amateurs d’avocado toasts!
Vanha Kauppahalli
Adresse: Eteläranta, 00130 Helsinki, Finlande
La vieille halle du marché d’Helsinki est la plus vieille halle de la capitale! Située à deux pas du marché, c’est une bonne occasion de s’y arrêter pour déguster des produits finlandais, se balader ou prendre quelque chose à emporter!
Karl Fazer Café
Adresse: Kluuvikatu 3, 00100 Helsinki, Finlande
Un des plus vieux cafés d’Helsinki! Une bonne adresse ou s’arrêter pour venir prendre un goûter! Les pâtisseries et le chocolat chaud sont excellents mais les prix un peu chers…
Pour continuer à suivre la suite de notre périple en Europe du Nord, rendez-vous à la prochaine étape à Rovaniemi, le village du Père Noël ici!

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25