Bangkok: Buddha’s Land & decadence

Love

Bangkok: mes impressions

Que dire de Bangkok? Je me souviendrais encore bien longtemps de cette vue spectaculaire que j’ai pu admirer en atterrissant de nuit dans la capitale Thaïlandaise. Des millions de petites lumières brillant de plus en plus ardemment dans l’obscurité dans laquelle nous étions depuis plusieurs heures. Et c’est pour dire, Bangkok, c’est plus de 8 millions d’habitants, 4 fois plus qu’à Paris. Désordre dérangeant pour certains, foutoir joyeux pour d’autres, Bangkok, c’est ses tuk-tuks, taxis, motos qui klaxonnent de jour comme de nuit; ses multitudes stands de nourritures à base de chicken rice, noodles, insectes en tout genre; ses bars chics et branchés ou sombres et glauques. Bangkok fait partie de ces villes fascinantes qui se sont développées trop vite laissant de forts clivages visibles et malaisants. Mais entre le business district et les quartiers pauvres, Bangkok c’est aussi des habitants qui bien que venant des quatre coins du monde sont tous envoûtés par cette atmosphère si particulière: ville de tous les possibles, philosophie bouddhiste presque confucéenne, big hub de la région du Sud-Est, légèreté (ou pas)… Bangkok n’a clairement pas été ma destination préférée en Asie du Sud-Est: trop touristique? Sûrement. Surtout un vrai manque d’authenticité qui, il y a peu de temps encore, devait continuer à en faire rêver certains! Retour sur un voyage plein de nuances!
10389693_10153162692912468_693532593704283162_n.jpg
money

Budget

Mis à part certains hôtels un peu luxes, les prix sont vraiment faibles à Bangkok. Faites néanmoins attention aux arnaques touristiques et autres vols qui y sont très nombreux. Pour le taux de conversion, ici on paie en baht et retenez que 1€ = 40 bahts!

 

cropped-cropped-cropped-noun_1065902_cc2.png

Que faire à Bangkok?

Visiter le palais royal

Le palais royal de Bangkok n’est pas très vieux, surtout quand on pense à nos châteaux français! Bâti en 1782 par le roi Rama 1er, de nombreuses autres structures se sont rajoutées au fil des siècles. Une fois les portes du palais franchis (comptez une dizaine euros et pensez surtout à bien vous couvrir les bras et les jambes), vous aurez l’opportunité de vous balader entre les temples, statuts, et autres bâtisses. 2h sont suffisantes selon moi pour visiter le palais. Pensez également à aller voir le buddha d’émeraude (Wat Phra Kaeo), une statue en jade de plus 75 cm de haut, véritable symbole religieux à Bangkok.
Prix: 350 bahts (entrée couplée avec le palais Vinmanek)
Adresse: Na Phra Lan Rd, Maharaj Pier

14975_10204446979236096_5787049354139332866_n.jpg

La visite de Wat Pho, le temple du bouddha couché

Construit en 1832 par Rama III, impossible de louper ce bouddha (et oui, ce n’est pas un simple buddha parmi les buddhas). Mesurant 45m de long sur 15m de haut, il est entière recouvert d’or et représente l‘entrée dans le Nirvana et la fin des réincarnations. Le jardin autour du temple est très sympa, un belle visite à faire en même temps que ce temple. Comptez 1/2h pour faire le tour!
Prix: 20 baths
Adresse: 2 Sanam Chai Rd

Le Wat Arun, le temple de l’aube

Le temple de l’aube doit son nom au Dieu Hindou Aruna, le symbole de l’aurore. Située dans le quartier de Bangkok Yai, vous pouvez y accéder par bateau en vous baladant sur le fleuve Chao Phraya. Il abritait autrefois le buddha d’émeraude  qui fut déplacé par la suite. C’est un lieu très majestueux et plus spirituel que les autres temples que j’ai pu voir dans la capitale.
Prix du bateau: 4 bahts
Prix de la visite: 50 bahts
Adresse: 158 Wang Doem Road

wat-arun-tempel-der-morgenrote.jpg

La visite des Klongs

Pour une ambiance plus apaisante et zen, rien de mieux que de prendre un Long Trail (long bateau propulsé par un moteur à gaz) pour aller se balader sur le fleuve et aller visiter les marchés et villages flottants. Vous n’aurez pas de mal à trouver un conducteur pour vous emmener mais attention aux arnaques!

10649471_10153152022392468_8242972156978110872_n

Aller se balader sur Khao San Road

Le soir, pour sortir, se faire masser, manger, prendre un verre, ou voir un ping pong show….(et vomir), rien de mieux que d’aller se balader sur Khao San Road. Artère principale des expatriés, c’est ici qu’on vient le soir pour se retrouver. Vous y trouverez également de nombreux rooftops dont les prix sont parfois presque aussi élevés qu’à Paris!

 

Capture d_écran 2017-12-30 à 20.09.25

You may also like

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :